Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |07/08/2016

USD 1$ in 107.09 in 113.63
EUR 1€ in 121.29 in 128.73
JPY 100¥ in 106.93 in 113.49
GBP in 140.52 in 149.12

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/08/2016 05:35

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Meslem se félicite de la consécration du principe de parité homme/femme par la Constitution amendée
mardi, 08 mars 2016 19:03

Meslem se félicite de la consécration du principe de parité homme/femme par la Constitution amendée

Meslem se félicite de la consécration du principe de parité homme/femme par la Constitution amendée Photo APS

ALGER- La ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, Mounia Meslem, s'est félicitée mardi à Alger de la consécration, par la Constitution amendée, du principe de parité homme/femme et de la promotion du rôle de la femme algérienne dans la société.

Dans une allocution à l'ouverture de la cérémonie organisée en l'honneur des femmes algériennes, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme, présidée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, Mme Meslem a précisé que la récente révision de la Constitution, initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, "est venue consacrer le principe de parité homme/femme comme une finalité qu'il importe de concrétiser sur le terrain".

La ministre a rappelé les efforts que "le président Bouteflika n'a eu de cesse de consentir pour promouvoir la femme et favoriser sa contribution à la dynamique de la société et sa participation à la prise des décisions cruciales".

Les nouvelles dispositions constitutionnelles en faveur de la femme viennent parachever le processus de promotion de son rôle et de protection de ses droits, a soutenu Mme Meslem, rappelant à ce titre la promulgation de plusieurs textes de loi, notamment la révision du Code pénal pour protéger les femmes des différentes formes de violence et l'élargissement de la représentation des femmes dans les assemblées élues.

La ministre a, par ailleurs, tenu à mettre en avant le rôle des moudjahidate "qui ont marqué de leur empreinte l'histoire de la lutte nationale", rappelant le soutien inconditionnel des femmes algériennes à leurs homologues palestiniennes et sahraouies et leur solidarité avec les femmes dans les foyers de tension comme la Syrie, l'Irak, la Libye et le Yémen. 

Lu: 429 fois
banner-aps