Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |07/08/2016

USD 1$ in 107.09 in 113.63
EUR 1€ in 121.29 in 128.73
JPY 100¥ in 106.93 in 113.49
GBP in 140.52 in 149.12

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/08/2016 07:39

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Lutte antiterroriste: l'Algérie et la Tunisie poursuivent leur coordination
mardi, 08 mars 2016 17:38

Lutte antiterroriste: l'Algérie et la Tunisie poursuivent leur coordination

Lutte antiterroriste: l'Algérie et la Tunisie poursuivent leur coordination Photo APS

ALGER - L'Algérie et la Tunisie "poursuivent toujours" leur coordination en matière de lutte antiterroriste, a indiqué mardi à Alger, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

"La coordination entre l'Algérie et la Tunisie (dans la lutte antiterroriste) se poursuit toujours", a déclaré M. Lamamra, en marge de la cérémonie organisée en l'honneur des femmes algériennes, à l'occasion de la Journée mondiale de la femme.

Il a rappelé, à ce propos, que l'Algérie a toujours été aux avant-postes en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, mettant plus particulièrement l'accent sur le rôle des forces de l'Armée nationale populaire (ANP) et des autres corps de sécurité dans le combat contre ce phénomène.

Evoquant les attaques terroristes survenues lundi dans la ville de Ben Guerdane, dans l'extrême sud de la Tunisie, M. Lamamra a salué "l'efficacité et le professionnalisme" des forces de sécurité tunisiennes qui ont réussi à mettre en échec "une tentative des terroristes de faire des ces attaques un coup médiatique".

La riposte des forces tunisiennes à ces attaques s'est soldée par la mort de 36 terroristes et l'arrestation de 7 autres, selon un dernier bilan.

Interrogé, par ailleurs, sur la crise libyenne, le chef de la diplomatie algérienne a estimé que le règlement (de la crise) est entre les mains "des frères libyens". 

"Certes, il y a des divergences entre les différentes parties libyennes, mais cela ne doit les empêcher d'œuvrer pour une résolution de cette crise et former un gouvernement consensuel", a-t-il soutenu. 

M. Lamamra a appelé, à cet égard, les Libyens à transcender leurs divergences et à constituer un front national en vue de parvenir à un règlement définitif de la crise qui secoue leur pays. 

Lu: 495 fois
banner-aps