Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/09/2016 18:13

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Violences contre les femmes: plaidoyer pour le renforcement des capacités de la police africaine
mardi, 08 mars 2016 14:12

Violences contre les femmes: plaidoyer pour le renforcement des capacités de la police africaine

Violences contre les femmes: plaidoyer pour le renforcement des capacités de la police africaine Photo APS

ALGER- Le renforcement des capacités de la police africaine et le développement de son professionnalisme dans la lutte contre la violence faite aux femmes ont été recommandés mardi à Alger dans la plate-forme d'Alger ayant couronné les travaux de la 5ème Assemblée générale de la Déclaration de la conférence internationale de Kigali sur le rôle des organes de sécurité pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles.

"Cette 5ème AG a abouti à la plate-forme d'Alger qui renferme des recommandations pertinentes dans divers domaines, notamment le renforcement des capacités de la police africaine et le développement de son professionnalisme dans le cadre de la lutte contre la violence faite aux femmes", a indiqué le directeur de la police judicaire (DPJ), Ali Ferrag, dans une conférence de presse à la clôture de cette rencontre. 

La plate-forme d'Alger "encourage les pays africains, à travers ces recommandations, à prôner une politique de recrutement de femmes policières à tous les échelons sécuritaires, tout en veillant à leur promotion à des postes de responsabilités".

Elle considère également que la violence faite aux femmes "constitue une violation des droits de l'Homme et à la dignité humaine", a expliqué M. Ferrag.

Il a précisé qu'à travers cette plate-forme, il a été recommandé de "s'opposer résolument à l'impunité qui profite aux auteurs des violences à l'encontre des femmes et des filles".

"Par la présente plate-forme, nous recommandons aussi l'adaptation de la législation (des pays africains) avec les traités internationaux ratifiés relatifs aux droits de l'homme", a-t-il dit, afin de "faciliter les enquêtes judiciaires et la prise en charge des victimes".

Les recommandations de cette conférence ont aussi relevé la nécessité d'organiser des cycles de formation  au profit des agents chargés de l'application de la loi, en vue, a-t-il expliqué, d'améliorer le professionnalisme des organes de sécurités africains.         

M. Ferrag a, en outre, indiqué que les recommandations de cette rencontre ont mis l'accent sur la mise en place de différentes formules de partenariat, en favorisant l'échange d'information ainsi que le renforcement des synergies de partenariat entre les pays africains.

Dans le même sillage, il a évoqué l'impératif d'améliorer la coopération entre les services de sécurité en Afrique, tout en s'appuyant sur les mécanismes d'Afripol en terme d'échange d'informations et de partage des expériences et des bonnes pratiques.

Lu: 501 fois
banner-aps