Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/05/2016 19:48

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L’expérience algérienne dans le tarissement des sources d’extrémisme est très demandée
lundi, 07 mars 2016 08:25

L’expérience algérienne dans le tarissement des sources d’extrémisme est très demandée

L’expérience algérienne dans le tarissement des sources d’extrémisme est très demandée Photo-APS

ORAN - Le ministre des Affaires religieuses et Wakfs Mohamed Aissa a fait savoir dimanche à Oran que plusieurs pays des différents continents ont demandé dernièrement à l’Algérie de bénéficier de son expérience pilote en matière de tarissement des sources d’extrémisme.

Invité au forum organisé par le groupe de presse "Ouest Tribune", le ministre a indiqué que depuis près de deux semaines, de nombreux pays ont exprimé, au ministère algérien des Affaires religieuses et Wakfs, leurs voeux de bénéficier de cette expérience, pilote dans le monde.

"L’Algérie, qui a réussi, grâce à sa politique, à instaurer la paix, la sécurité et la réconciliation nationale et à acquérir une expérience leader en matière de lutte contre l’extrémisme, est en mesure de faire partager cette expérience et à l'exporter pour contribuer au retour de la paix et de la sécurité dans le monde", a souligné le ministre.

Il a expliqué que le partage de cette expérience avec plusieurs pays s'effectuera en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et un suivi du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

"Nous avons reçu des demandes dans ce domaine par des pays de l’Union européenne dont la France, des deux continents américains, de pays asiatiques à l’instar de la Chine qui ont exprimé leur désir de bénéficier de la méthode adoptée par l’Algérie à assécher les sources de l’extrémisme", a déclaré Mohamed Aissa.

Le ministre a ajouté que la France a formulé, à travers une manifestation d'intérêt, une demande réelle au ministère algérien des Affaires religieuses et Wakfs portant sur la formation d’imams en mesure d'œuvrer à l'éradication de l’extrémisme au sein de la société française.

La demande suggère l'organisation de caravanes scientifiques, culturelles et universitaires algériennes en France avec comme objectifs d'éclairer les jeunes et d'échanger les idées et programmes, à l'effet de prôner une religion modérée dans ce pays où la Mosquée de Paris sera un centre de rayonnement sur l’Europe, a-t-il indiqué.

"Nous enregistrons plusieurs demandes pour former des imams par des pays africains, outre celle de l’instance de la Fetwa russe pour assurer à des étudiants de ce pays une formation d’imams en Algérie", a déclaré le ministre qui a souligné que les Etats unis d’Amérique ont proposé à l’Algérie de former un nombre d'étudiants dans ce domaine.

Lu: 319 fois
banner-aps