Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/12/2016

USD 1$ in 108.91 in 115.56
EUR 1€ in 116.21 in 123.32
JPY 100¥ in 95.51 in 101.35
GBP in 137.54 in 145.98

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

10/12/2016 21:31

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»59e anniversaire de la mort de Ben M’hidi : sa demeure sera une annexe du musée du Moudjahid
jeudi, 03 mars 2016 15:08

59e anniversaire de la mort de Ben M’hidi : sa demeure sera une annexe du musée du Moudjahid

OUM EL BOUAGHI - La demeure qui a vu naître le martyr Larbi Ben M’hidi, au douar Kouahi, non loin d’Ain M’lila (Oum El Bouaghi) sera transformée en annexe du musée du Moudjahid, a annoncé, jeudi, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.

Dans une déclaration à l’APS, en marge de la commémoration officielle du 59ème anniversaire de la mort de ce chahid, le ministre a indiqué que la décision a été prise de faire de ce lieu de mémoire une annexe du musée du Moudjahid.

Le ministre qui venait de visiter la maison où est né, en 1923, Larbi Ben M’hidi, a donné sur place des instructions pour "entamer d’ores et déjà les procédures administratives pour hâter la concrétisation de ce projet".

La commémoration officielle de cette date repère de l’histoire de la Révolution algérienne (Ben M’hidi a été assassiné dans la nuit du 3 au 4 mars 1957) a été marquée par l'inauguration, par le ministre des Moudjahiddine, de deux stèles érigées à la mémoire de ce héros de guerre de libération nationale, la première au centre du douar Kouahi et la seconde au c£ur d’Ain M’lila.

Accompagné des autorités locales civiles et militaires, de membres de la famille du Chahid et de nombreux citoyens, parmi lesquels de nombreux moudjahidine et enfants de chouhada, M. Zitouni s’était auparavant recueilli devant la stèle du douar Kouahi, tout près de la demeure de Ben M’hidi où il a déposé une gerbe de fleurs.

"Le sourire que ce héros de l’Algérie combattante avait gardé pendant qu’il était menotté et entouré des ses tortionnaires, ce sourire qui illuminait son visage au moment de son exécution dans la nuit du 3 au 4 mars 1957, doit être un exemple pour les jeunes générations car cela reste un message d’espoir pour une Algérie forte et un peuple uni et serein", a souligné le ministre des Moudjahidine.

Ces moments de recueillement "doivent également nous permettre de nous auto-évaluer", a ajouté M. Zitouni, exhortant les jeunes à "faire comme leurs aïeux et à être à la hauteur des attentes des martyrs de l’Algérie qui ont consenti le sacrifice suprême pour libérer le pays du joug colonial".

Appelant également à la "fraternité et la tolérance" dans les rangs du peuple algérien, le ministre a évoqué la nouvelle Constitution du pays pour souligner son "importance dans la valorisation des qualités et des sacrifices de tous ceux qui ont participé à la guerre la libération nationale, et dans la préservation de la mémoire collective".

Plusieurs autres activités sont au menu de la visite du ministre des Moudjahidine dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, notamment à Fkirina où il devait présider une cérémonie de raccordement au gaz naturel au profit de 150 foyers des localités de Djebabra et de Djebaïlia, au chef-lieu de wilaya où il devait donner le coup d’envoi d’un semi-marathon organisé pour l’occasion et à Ain Beïda pour assister à une cérémonie de baptisation d’un groupe scolaire du nom de Didouche Mourad.

M. Zitouni devait aussi présider, à l’université d’Oum El Bouaghi, la cérémonie de clôture d’un séminaire sur Larbi Ben M’hidi organisé par l’université qui porte son nom.

Ce héros de la lutte pour l'indépendance qui avait dit un jour "jetez la Révolution dans la rue et tout le peuple s'en saisira à bras le corps" était le cadet d'une famille de trois filles et de deux garçons.

Lu: 1093 fois
banner-aps