Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

01/10/2016 01:46

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»La session de printemps du Conseil de la nation "prélude à une ère nouvelle"
mercredi, 02 mars 2016 15:23

La session de printemps du Conseil de la nation "prélude à une ère nouvelle"

Intervention du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, lors de l’ouverture de la session de printemps Intervention du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, lors de l’ouverture de la session de printemps Photo-APS

ALGER - Le président du Conseil de la Nation, Abdelkader Bensalah a affirmé mercredi que la session de printemps du Conseil "préludait à une ère nouvelle notamment à la faveur des nouvelles dispositions de la Constitution venues améliorer les principes d'action du Conseil et élargir ses prérogatives".

La "présente session prélude à une ère nouvelle du fait des nouvelles dispositions de la Constitution à même d'améliorer ses principes d'action et d'élargir ses prérogatives, la nouvelle Loi fondamentale amendée étant venue pour consacrer un processus laborieux de réformes dans lequel le pays s'est engagé durant les deux dernière décennies", a soutenu le président du Conseil de la nation.

M. Bensalah a rappelé que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a engagé des réformes "profondes, globales et graduelles" ajoutant que le Chef de l'Etat avait fait preuve de "réalisme et d'audace" dans les démarches qu'il a entreprises dans plusieurs domaines.

Revenant sur les réalisations enregistrées notamment pour ce qui est du rétablissement de la sécurité et la concrétisation de la réconciliation nationale", M. Bensalah a rappelé l'importance de la "révision constitutionnelle adoptée, il y a moins d'un mois, par le deux chambres du Parlement".

L'adoption de la Constitution amendée par le Parlement devrait, pour M. Bensalah, "consolider les fondements de l'Etat de Droit, grâce auquel, l'Algérie occupera une place qui lui sied dans le concert des nations et pourra se targuer d'être désormais régie par un texte fondamental qui répond non seulement aux aspirations du peuple mais aussi aux nouvelles orientations de l'heure".

S'agissant du Conseil de la Nation, M. Bensalah s'est félicité du "bond qualitatif" opéré par cette institution "grâce aux prérogatives constitutionnelles dont il a été doté et qui contribueront forcément à la promotion de l'action parlementaire".

Il a ainsi appelé tout un chacun à s'associer à la démarche d'adaptation du système législatif national aux nouvelles dispositions constitutionnelles qui seront introduites dans des textes répondant aux standards internationaux.

Lesdits textes portent sur les droits de l'Homme, les valeurs de justice et d'égalité, notamment celles qui consolident les libertés et les droits culturels de notre peuple, en tant que composants de l'identité nationale, à l'instar de la promotion de Tamazight langue nationale et officielle, a ajouté M. Bensalah.

Toutes les dispositions prévues dans le cadre de cette Constitution "tendent à consolider l'edifice de l'Etat, à dynamiser et à relancer ses institutions et à l'immuniser et le prémunir contre tout danger ou velléité visant ses fondements", a-t-il argué.

Quant aux projets de loi inscrits à l'ordre du jour de cette session, M. Bensalah a affirmé que le gouvernement présentera plusieurs projets de loi pour réguler et réhabiliter certains secteurs. Des projets de loi organiques et autres ordinaires seront adaptées aux dispositions de la Constitution amendée, a-t-il rappelé.

Les textes en question concerneront plusieurs secteurs, à savoir la Justice, les Finances, l'Industrie, l'Intérieur, la Communication et la Santé.

Le Conseil de la nation s'attellera à l'examen et au débat de plus de 30 projets de loi en cours d'élaboration, dont 7 lois organiques, outre le projet de motion portant règlement intérieur du Conseil, conformément aux exigences de la Constitution amendée, a-t-il encore précisé.

Lu: 505 fois Dernière modification le mercredi, 02 mars 2016 16:25
banner-aps