Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/09/2016 20:04

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Les projets de textes d'application de la loi sur la protection de l'enfant finalisés
mardi, 01 mars 2016 19:42

Les projets de textes d'application de la loi sur la protection de l'enfant finalisés

ALGER- La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem a annoncé mardi que les projets de textes d'application de la loi relative à la protection de l'enfant, promulguée le 15 juillet 2015, ont été finalisés.

Mme Meslem a précisé, lors d'une rencontre sur le signalement des cas d'enfants en danger, que les projets de textes d'application de la loi sur la protection de l'enfant ont été finalisés et seront soumis "prochainement" au gouvernement.

Elle a en outre souligné que ces textes élaborés par le ministère de la Justice en coordination avec les secteurs concernés permettront de définir les mécanismes de mise en oeuvre des dispositions de cette loi dont celles relatives au signalement des cas d'enfants en danger.

La ministre de la Solidarité nationale a rappelé que la loi sur la protection de l'enfant prévoit un mécanisme de signalement auprès des services sociaux, de cas d'enfants en danger, ajoutant que ce mécanisme figure parmi les axes les plus importants en matière de protection de l'enfant contre la violence.

Elle a affirmé que ces dispositions consacrent "la ferme volonté politique" de renforcer la protection de cette catégorie vulnérable contre tout danger, rappelant certains articles qui protègent les personnes qui signalent les atteintes aux droits de l'enfant.

Mme Meslem a souligné l'importance du signalement des cas d'enfants en danger insistant sur la responsabilité de toutes les composantes de la société dans la protection de l'enfant.

Concernant les politiques adoptées en matière de prise en charge de l'enfance dans différents domaines, la ministre a rappelé qu'une réflexion est en cours pour la création de classes mobiles au profit des enfants issus des familles nomades en vue de leur permettre d'accéder à l'éducation.

Pour sa part, la présidente du bureau de la protection de l'enfance à la direction de la police judiciaire, Mme Kheira Messaoudene a affirmé que la violence faite aux enfants est en "hausse" qu'il s'agisse de "violence physique, de mauvais traitement ou de violence sexuelle".

Elle a indiqué à ce propos que les services de police avaient enregistré 5.763 cas de violence contre des enfants en 2015 dont 3.542 cas de violence physique et 1.536 cas de violence sexuelle.

Les mêmes services ont enregistré durant cette période 565 cas de mauvais traitement et 16 cas de coups et blessures volontaires entraînant la mort.

D'importants moyens matériels et humains ont été mis en place par les services de police qui ont mobilisé 50 équipes spécialisées dans le domaine de la protection de l'enfance à travers le territoire national pour traiter les affaires liées aux enfants victimes de violences.

Lu: 532 fois
banner-aps