Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/09/2016 11:23

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L’Algérie continuera à apporter son appui pour un règlement "juste et définitif" au Sahara occidental
mardi, 01 mars 2016 13:35

L’Algérie continuera à apporter son appui pour un règlement "juste et définitif" au Sahara occidental

GENEVE- L’Algérie continuera à apporter son appui à l’action pour le règlement "juste et définitif" du conflit du Sahara occidental à travers un référendum d’autodétermination "libre et régulier", a réaffirmé mardi à Genève le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

"Mon pays continuera à ne ménager aucun effort pour apporter son appui à l’action du Secrétaire général des Nations unies et de son Envoyé personnel, l’ambassadeur (Christopher) Ross, pour un règlement juste et définitif de ce conflit à travers un référendum d’autodétermination libre et régulier", a-t-il précisé dans son intervention au Segment de Haut niveau de la 31e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Le ministre d’Etat a fait remarquer que par ce "déni du droit", dont souffre le peuple du Sahara occidental, dernière colonie d’Afrique, le processus d’autodétermination est contrarié depuis 1975, date de l’occupation par le Maroc ce territoire déclaré non-autonome par les Nations unies.

"Les tentatives visant à tenir en échec la volonté de la communauté internationale ne doivent pas nous détourner de l’objectif impératif d’une solution conforme à la légalité internationale", a-t-il tenu à avertir, saluant la mission dépêchée, l’année passée, par le Haut commissaire aux droits de l’homme dans le territoire sahraoui qu’il a qualifiée de "signal positif".

Samedi dernier, à l’occasion du 40e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé que l'Algérie "ne ménagera aucun effort" pour apporter son "soutien" à la proposition du secrétaire général de l'ONU visant à relancer les négociations directes entre le Maroc et le Front Polisario pour parvenir à une solution "juste et durable" garantissant au peuple sahraoui son droit à l'autodétermination.

Le SG des Nations unies a prévu, les 6 et 7 mars, une visite dans la région, notamment dans les camps de réfugiés sahraouis. Elle a été précédée par celle de son Envoyé personnel pour le Sahara occidental, rappelle-t-on.

La dernière colonie en Afrique, le Sahara occidental a été déclaré en 1964 par l’Onu territoire non-autonome. Il a été occupé de force par le Maroc en 1975, rappelle-t-on.

Plusieurs rounds de négociations entre les parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, ont été organisés sous l’égide de l’Onu, mais ils buttent sur la position de blocage de la partie marocaine en ce qui concerne l’organisation d’un référendum pour l’autodétermination du peuple sahraoui.

Lu: 384 fois
banner-aps