Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |24/07/2016

USD 1$ in 109.02 in 115.68
EUR 1€ in 120.23 in 127.61
JPY 100¥ in 102.68 in 108.98
GBP in 144.66 in 153.54

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

29/07/2016 06:53

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»La visite de Lavrov à Alger traduit la volonté de la Russie de consolider ses relations avec l'Algérie
mardi, 01 mars 2016 09:17

La visite de Lavrov à Alger traduit la volonté de la Russie de consolider ses relations avec l'Algérie

ALGER- La visite effectuée lundi à Alger par le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, vient témoigner de la volonté de son pays de consolider ses relations avec l'Algérie, sur la base du partenariat stratégique liant les deux pays depuis 2001.

A l'issue de ses entretiens avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le chef de la diplomatie russe a, ainsi, fait part de l'"attachement" de son pays et de l'Algérie à la déclaration de ce partenariat stratégique.

"Nous avons défini des plans et des projets concrets dans le domaine de la coopération commerciale, économique et militaro-technique, et proposé des formes concrètes de coopération entre les ministères et les milieux d'affaires des deux pays", a-t-il précisé.

M. Lavrov a assuré, au sortir de sa rencontre avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, que l'Algérie et la Russie avaient de "belles perspectives" quant à l'avenir de leur coopération dans le différents domaines, appelant à "intensifier" les travaux de la commission intergouvernementale sur la coopération bilatérale.

Il a précisé que l'objectif principal de sa visite consistait à s'entendre "sur l'ensemble des mesures concrètes permettant de mettre en oeuvre la déclaration de partenariat stratégique qui a été signée en 2001 entre la Russie et l'Algérie, à l'occasion de la visite du président de la République, Abdelaziz Bouteflika à Moscou".

M. Lavrov a indiqué, en outre, que son pays accordait une attention "particulière" à la mise en £uvre de ce partenariat stratégique, en particulier, a-t-il dit, "la création des conditions favorables à notre partenariat stratégique, au vu des problèmes qui existent dans la région du Proche-Orient".

Depuis 2001, les relations historiques qu'entretiennent Alger et Moscou ont connu une dynamique qui leur a permis de se renforcer davantage et se consolider à travers les différents domaines de coopération.

Cette dynamique a été marquée, notamment, par les échanges de visites de haut niveau de part et d'autre, rehaussées par celles effectuées par le président Bouteflika en Russie en 2001 et 2008, et celles des présidents Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev, respectivement en 2006 et 2010, outre les visites au niveau ministériel et institutionnel.

Les deux pays ont, à différentes occasions, exprimé leur volonté d'aller de l'avant dans leurs relations et leur coopération, qui va du domaine politique à celui de l'économie, du commerce et de la culture.

Au plan international, M. Lavrov a affirmé avoir "beaucoup apprécié" les efforts déployés par l'Algérie pour résoudre les crises en Libye et au Mali et, de manière globale, dans la région du Sahel, relevant que les "analyses" et les "approches" algériennes et russes dans la résolution de ces problèmes sont "proches ou convergents".

Le chef de la diplomatie russe a soutenu, également, que les deux pays étaient d'accord pour que le règlement de toute crise internationale s'appuyait "sur les normes du droit international, la Charte des Nations Unies", et "le respect de la souveraineté et l'intégrité territoriale de tous les Etats et éviter qu'il y ait toute influence sur leur politique intérieure".

M. Lavrov a fait part, dans le même cadre, de la reconnaissance de son pays envers "nos amis Algériens", a-t-il dit, pour le soutien qu'ils "ont apporté" au groupe international d'appui à la Syrie, coprésidé par son pays et les Etats Unis.

Il s'est dit "persuadé" qu'Alger et Moscou allaient coordonner "de façon plus étroite", leurs actions sur la scène internationale".

Parmi les principaux accords signés entre l'Algérie et la Russie figurent, notamment la Déclaration de partenariat stratégique, le protocole sur les consultations politiques entre les ministères des Affaires étrangères, l'accord sur les relations économiques, commerciales, financières et sur le traitement de la dette, l'accord de coopération dans les domaines de la culture, de la science, de l'éducation, du sport, du tourisme et des archives,

Il s'agit, également, de la convention sur la non double imposition à l'égard des impôts sur les revenus et les biens, l'accord relatif aux services aériens, le mémorandum de coopération entre le ministère des Situations d’Urgences de la Fédération de Russie et le ministère de l’Intérieur, le protocole de coopération entre les Chambres de Commerce et d'Industrie des deux pays, l'accord de création d'un conseil d'affaires algéro-russe.

Lu: 591 fois
banner-aps