Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/12/2016

USD 1$ in 108.91 in 115.56
EUR 1€ in 116.21 in 123.32
JPY 100¥ in 95.51 in 101.35
GBP in 137.54 in 145.98

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

06/12/2016 11:13

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»La Fonction publique ne s'oppose pas aux propositions du ministère
dimanche, 28 février 2016 17:13

La Fonction publique ne s'oppose pas aux propositions du ministère

ALGER - La ministre de l'Education, Nouria Benghebrit, a affirmé dimanche à Alger, que la direction générale de la Fonction publique "ne s'oppose pas" aux propositions de son ministère relatives au nombre de postes et aux nouvelles spécialités à inclure dans le concours de recrutement des enseignants.

"La direction de la Fonction publique ne s'oppose pas de façon directe aux propositions formulées par le ministère de l'Education nationale relatives au nombre de postes et aux nouvelles spécialités dans le concours de recrutement des enseignants prévu fin mars prochain mais la gestion au niveau local, requiert une argumentation", a indiqué Mme Benghebrit lors d'une conférence de presse en marge d'une rencontre avec les cadres du secteur.

 

 

Elle a précisé que "les propositions nécessitent un examen et une évaluation par la direction de la Fonction publique et des experts", rappelant que négocier à ce sujet était un fait "ordinaire qui n'avait rien d'inquiétant".

La numérisation du secteur permettra à l'avenir de définir rapidement le nombre de postes vacants et à pourvoir", a -t-elle encore dit.

Récemment, la ministre de l'Education nationale avait souligné que le concours de recrutement se tiendra fin mars prochain et comptera deux épreuves, écrite et orale et ce, sous la supervision de l'Office national des examens et concours (ONEC).

Elle a indiqué que l'important dans l'opération de recrutement était la "compétence" et la "qualité", insistant sur le fait qu'"il n'y avait aucune différence entre les anciennes et nouvelles licences" car seule l'expérience, selon elle, aidera les postulants à répondre aux questions de l'épreuve écrite.

S'exprimant sur son évaluation de l'application de la Charte d'éthique du secteur de l'éducation, elle a estimé que le résultat "n'était pas celui prévu par le ministère" sans donner plus de détails.

Par ailleurs, Mme Benghebrit a indiqué que "les concertations avec la Direction générale de la sûreté nationale et de la Gendarmerie nationale autour de la convention qui sera signée prochainement avaient pris fin".

Elle a ajouté à ce propos, que cette convention visait à instaurer un climat de stabilité et de sécurité en milieu scolaire en impliquant les directeurs et inspecteurs pour un rôle plus important dans le seul intérêt de l'élève.

Elle a annoncé à cette occasion, le lancement prochain d'une étude sur "la drogue en milieu scolaire" qui sera menée avec la coordination de l'Office national de lutte contre les stupéfiants et la toxicomanie au niveau de 400 établissements scolaires des cycles moyen et secondaire à l'échelle nationale.

Cette étude reposera sur des "méthodes scientifiques" et "sera sanctionnée par des recommandations visant à exhorter les parents à accompagner leurs enfants afin d'endiguer ce phénomène", a-t-elle conclu.

Lu: 700 fois Dernière modification le dimanche, 28 février 2016 19:23
banner-aps