Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/06/2016 16:57

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»La place qu’occupe l’université reflète les efforts de l'Etat pour le développement de l’enseignement supérieur
samedi, 27 février 2016 15:21

La place qu’occupe l’université reflète les efforts de l'Etat pour le développement de l’enseignement supérieur

La place qu’occupe l’université reflète les efforts de l'Etat pour le développement de l’enseignement supérieur Photo APS

SIDI BEL-ABBES - Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a indiqué samedi à Sidi Bel-Abbès que la place qu’occupe l’université algérienne reflète les efforts de l'Etat pour le développement de ce secteur. 

Animant une conférence de presse lors de sa visite dans la wilaya,  M. Hadjar a souligné que sur 20 universités du Maghreb, 12 universités algériennes occupent les premières places, ce qui représente un indice positif du progrès constaté dans ce secteur. 

L’université algérienne adopte des méthodes modernes pour se faire connaître au niveau mondial et maîtrise les mécanismes qui mettent en exergue son activité, ce qui l’améliore d'une année à l'autre.

L’Etat accorde une grande importance au secteur et soutient ses projets en vue de développer l’université et la recherche scientifique, a ajouté le ministre indiquant qu'un budget de plus de 4 % par rapport à l’année dernière a été consacré au secteur de l’enseignement supérieur, en vue de soutenir ses projets. 

Il a cité, dans ce sens, les structures universitaires en cours de réalisation ou en cours et en voie de lancement à travers le territoire national.

Tahar Hadjar a salué l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès qu’il considère comme "pilote" disposant de tous les moyens et structures homogènes et complémentaires lui ayant permis de réaliser de bons résultats en enseignement scientifique, d'occuper la première place pour la deuxième fois consécutive en matière de recherche scientifique au niveau national et Maghrebin et de se frayer une bonne place au classement arabe et mondial.

Cet établissement d’enseignement supérieur occupe la 27ème place au niveau africain, la 1.725ème sur 27.000 universités dans le monde, ce qui renseigne sur les grands efforts déployés par ses encadreurs (enseignants, chercheurs).

Au sujet de la recherche scientifique, le ministre a fait savoir qu'il existe de larges programmes nationaux dans divers domaines, à l’instar de l’agriculture, la santé, l’industrie, l’économie où le ministère recense un total de 34 PNR s'articulant autour de l’ouverture du champ pour sortir de la théorie vers la pratique et aider les étudiants dans leurs recherches scientifiques au sein des entreprises.

A une question concernant la relance de l’activité sportive universitaire, M. Hadjar a annoncé l'organisation d'un grand regroupement, en mai prochain à Oran, qui sera ponctué par le coup d’envoi de championnats universitaires dans différentes disciplines sportives et activités culturelles, en plus de la tenue de rencontres entre clubs universitaires. Des prix seront décernés aux universités qui se distinguent par leurs innovations, en vue d’inciter les étudiants à la créativité, la production et l’échange entre universités dans l’Est, l'Ouest, Centre et le Sud du pays.

Par ailleurs, le ministre a estimé que l’université qui est "politisée par nature" est une tribune de dialogue de manière scientifique et civilisée.

Il en veut pour preuve la présence de l’université dans le débat sur le projet de révision de la Constitution adopté, faisant remarquer que la plupart des opinions émanaient d'enseignants plus que de politiciens.

Le ministre a inspecté, lors de sa visite dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, plusieurs projets en cours de réalisation dont ceux d'une cité universitaire, d'une bibliothèque centrale, d'une résidence, saluant la qualité des structures dotées de commodités, notamment des annexes communales, postales et d’assurance sociale.

Au terme de sa visite, il a annoncé qu’au titre de la prochaine rentrée universitaire, une école supérieure nationale d’agriculture sera ouverte à l’université de Sidi Bel-Abbès partant des atouts et potentialités agricoles importantes de la wilaya. 

Lu: 377 fois
banner-aps