Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |07/08/2016

USD 1$ in 107.09 in 113.63
EUR 1€ in 121.29 in 128.73
JPY 100¥ in 106.93 in 113.49
GBP in 140.52 in 149.12

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

31/08/2016 22:43

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'Algérie plaide au conseil de sécurité pour l'augmentation des financements destinés à la consolidation de la paix
vendredi, 26 février 2016 18:03

L'Algérie plaide au conseil de sécurité pour l'augmentation des financements destinés à la consolidation de la paix

WASHINGTON - L'Algérie a plaidé au Conseil de sécurité de l'ONU pour l'augmentation du financement destiné à la consolidation de la paix pour venir en aide aux pays sortant des conflits.

Au cours d'un débat organisé par le Conseil de sécurité et consacré à la consolidation de la paix après les conflits, le représentant permanent de l'Algérie auprès de l'ONU, Sabri Boukaddoum, a affirmé que ce dispositif pourrait être amélioré en augmentant les ressources financières qui lui sont allouées.

L'ambassadeur a souligné à ce titre la nécessite d'allouer 1% du budget des Nations Unies aux opérations de paix, telle que recommandé par l'examen décennal de ce dispositif effectué en 2015.

Jusqu'ici la consolidation de la paix est financée par un fonds auquel participe quelques pays donateurs. Au total 22 pays sont récipiendiaires de ces ressources.

M. Boukddoum a relevé à ce propos l'importance du développement dans la consolidation de la paix qui est une condition sine qua none pour parvenir à une paix durable.

"Là où il y a le développement, il y a une possibilité de paix (...) sans règle de droit, le développement, et par conséquent la paix, dans une situation post-conflit pourrait être de courte durée", a-t-il dit.

Evoquant le soutien de l'Algérie au rôle important des organisations régionales et sous-régionales dans la consolidation de la paix, M. Boukaddoum, a affirmé que l'examen de ce dispositif doit être complémentaire aux actions de la reconstruction post-conflit en Afrique et aussi a l'Initiative de solidarité africaine.

Les négociations en cours sur ce dispositif, co-facilitées par l'Angola et l'Australie, devraient aboutir à l'élaboration d'ici à la fin mars prochain de deux résolutions quasi-identiques qui seront adoptées par la suite par l'Assemblée générale et le Conseil de sécurité.

Il s'agit de la phase politique de l'examen de l'architecture de consolidation de la paix des Nations Unies 2015, ayant succédé au processus technique du groupe consultatif d'experts et des recommandations auxquels celui-ci est parvenu l'année dernière.

Depuis sa création en 2005, le dispositif de consolidation de la paix qui se compose de la Commission de consolidation de la paix, du Fonds pour la consolidation de la paix et du Bureau d'appui à la consolidation de la paix, s'efforce de trouver des moyens efficaces de venir en aide aux pays sortant d'un conflit.

L'examen de 2010 et 2015 ont relevé que cet outil n'avait pas donné toute la mesure de son potentiel, rendant nécessaire son renforcement.

 

 

Lu: 690 fois
banner-aps