Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/05/2016 00:20

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Nous coopérons avec l'Algérie sur la question des prisonniers algériens détenus en Irak
jeudi, 25 février 2016 19:15

Nous coopérons avec l'Algérie sur la question des prisonniers algériens détenus en Irak

ALGER- Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Ashaiqer Al-Jaafari, a affirmé jeudi à Alger que son pays coopérait avec l'Algérie sur le dossier des Algériens détenus en Irak.

Dans une déclaration à la presse au terme de ses entretiens avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, M. Al-Jaafari qui répondait à une question sur les détenus algériens en Irak, a indiqué que "M. Lamamra a soulevé cette question lors de nos entretiens. Nous comprenons et partageons son souci de l'intégrité de ses concitoyens".

"Je solliciterai, personnellement, le ministre irakien de la Justice et vous n'êtes pas sans savoir que cette question n'est pas du ressort du ministère des Affaires étrangères", a-t-il ajouté.

M. Al-Jaafari a souligné également avoir évoqué avec son homologue algérien plusieurs questions ayant trait notamment à la coopération bilatérale et aux moyens de l'élargir davantage aux domaines économiques, sécuritaires, culturelles, touristiques et à l'investissement.

Il a estimé, par ailleurs, qu'il "est tout a fait normal que les deux pays ambitionnent d'élargir leurs relations", ajoutant que "cette coopération bilatérale s'est élargie à d'autres partie au profit des deux pays. Il s'agit d'un objectif légitime qui aura un écho favorable auprès de nos frères arabes et nos amis", a-t-il soutenu.

Evoquant les mécanismes nécessaires à la redynamisation des relations et la réalisation des objectifs, il a été convenu de la nécessité "de réactiver l'ambassade algérienne à Baghdad et de préparer la tenue de la commission mixte", a indiqué le ministre irakien, citant d'anciens accords qui nécessitent d'être relancés et mis en oeuvre.

Parmi les dossiers examinés lors de ces discussions, M. Al-Jaafari a évoqué certains "foyers de tension" notamment en Syrie, au Yémen et en Libye, estimant que "nous ne pouvons pas séparer nos préoccupations nationales de celles qui se posent au niveau régional".

"Nous avons évoqué la principale question arabe, à savoir la situation en Palestine et les violations commises dans les territoires palestiniens et la ville à Al-Qods", a-t-il dit.

Concernant le dossier économique, M. Jaafari a précisé que la baisse "imprévue" des cours du pétrole menaçait l'économie de plusieurs pays, soulignant la nécessité de "plafonner et de rationaliser la production", d'autant que ce secteur obéit à la loi de l'offre et de la demande.

Le ministre irakien en visite officielle de deux jours en Algérie à l'invitation de M. Lamamra, avait indiqué, dans une déclaration à son arrivée à Alger, que cette visite "jette les bases pour des relations solides entre les deux pays et constitue le tournant d'une nouvelle étape qui contribuera à consolider les relations dans tous les domaines".

Lu: 533 fois Dernière modification le jeudi, 25 février 2016 19:22
banner-aps