Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/06/2016 06:50

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Le caractère utilisé en tamazight ne pose pas de problème
lundi, 22 février 2016 08:38

Le caractère utilisé en tamazight ne pose pas de problème

Le caractère utilisé en tamazight ne pose pas de problème Photo-APS-Archives

TLEMCEN - Le caractère utilisé en tamazight ne pose pas problème, a estimé le secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) Si Hachemi Assad, dimanche à Tlemcen.

Animant une conférence de presse à la radio régionale de Tlemcen à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des langues mères et leur promotion, M. Assad a souligné que la lettre utilisée dans l’écriture de cette langue nationale et officielle, en soi, ne pose pas problème, soit en caractères arabes ou latins arabes ou en  Tifinagh.

L'essentiel que l'écriture obéit aux règles et reflète l’originalité de cette langue, a-t-il ajouté.

D'autre part, le secrétaire général du HCA a indiqué que l’effort national visant à élargir l’enseignement de la langue amazighe à travers le territoire national est accompagné par la sortie de la première promotion de 3.000 licenciés en tamazight de l’université de Batna, tout en affirmant que l’Etat déploie de grands efforts pour fournir des postes budgétaires aux diplômés et leur assurer une formation pédagogique adaptée.

Un institut supérieur de formation des enseignants spécialisés en langue amazighe sera ouvert l’an prochain, a-t-il annoncé indiquant que le nombre de licenciés a atteint 5.714 diplômés dont 75 de l’université de Batna spécialisé en chaoui.

M. Assad a, en outre, souligné que l’enseignement de tamazight suivant un programme pédagogique uniformisé concernera 32 wilayas à partir de la prochaine rentrée scolaire 2016-2017, dans le cadre de la généralisation de l’enseignement de cette langue nationale et officielle.

Le secrétaire général du Haut-commissariat de l’amazighité a rappelé que l’enseignement de cette langue nationale a débuté dans l'année scolaire 1995-1996 avec 37.690 élèves encadrés par 233 enseignants pour atteindre 217.176 cette année encadrés par 2.101 enseignants, notant que l’enseignement de l’amazighité était facultatif, ce qui a engendré une réticence chez certains.

La constitutionnalisation de cette langue comme officielle devra  augmenter ce chiffre, a-t-il prévu.

Au sujet des wilayas ayant ouvert des classes pilotes d’enseignement de tamazight, le même responsable a indiqué que le nombre est passé de 11 en 2014 à 22 cette année, signalant que les wilayas ayant adopté cette démarche sont en général de l’Ouest du pays, à savoir Tlemcen, Saida, Sidi Bel-Abbès et Relizane et que l’opération devra toucher les wilayas de l’Est et du Sud.

M. Assad a expliqué que l’enseignement de tamazight s'effectuera au primaire avec la langue maternelle pour faciliter la communication avec l'enfant et au cycle moyen avec les variables linguistiques selon un programme pédagogique mis à jour par un groupe d'experts du ministère de l'Education nationale en coordination avec le HCA.

Concernant la constitutionnalisation de la langue amazighe en tant que langue officielle, Si Hachemi Assad a déclaré que c’est une décision politique forte pour consolider l’unité entre algériens et constitue une amorce de l’amazighité, affirmant que l’Etat accorde plus de moyens pour combler le retard.  D’autres perspectives nouvelles seront ouvertes avec le lancement des ateliers scientifiques oeuvrant à vulgariser la langue mère, accroitre le taux de lecture et la révision de certaines lois et leur enrichissement dont la loi d’orientation de l’année 2008, ont été également évoquées lors de cette conférence de presse.

Le Sg du HCA a abordé des projets importants que son instance œuvre à concrétiser dont ceux de l'académie de langue, d’une encyclopédie, de traduction des textes littéraires arabes vers tamazight et d’extension du nombre de pages en langue amazighe dans les journaux.

Lu: 566 fois
banner-aps