Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

26/09/2016 16:35

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'huissier de justice algérien est "au coeur du dispositif de l'Etat de droit"
jeudi, 11 février 2016 16:30

L'huissier de justice algérien est "au coeur du dispositif de l'Etat de droit"

ORAN- L'huissier de justice algérien est "au coeur du dispositif de l'Etat de droit", a déclaré la présidente de l'Union internationale des huissiers de justice (UIHJ), Me Françoise Andrieux, invitée au 1er Forum national des huissiers de justice ouvert jeudi à Oran.

"L'UIHJ est reconnaissante aux efforts accomplis par les gouvernements en faveur de l'Etat de droit en plaçant la profession de l'huissier de justice au coeur du dispositif, ce qui est le cas en Algérie notamment", a-t-elle indiqué à l'occasion de la rencontre réunissant, au Centre des conventions "Mohamed Benahmed", près de 1.700 professionnels sous le thème "L'indépendance de l'huissier de justice garant de la sécurité économique et sociale".

Pour la présidente de l'UIHJ, l'huissier de justice algérien jouit d'un statut "en tous points conforme" à la promotion que fait son organisation à l'égard de cette profession.

"L'huissier de justice algérien est un professionnel libéral indépendant qui offre des garanties pour le justiciable, qui est à même de couvrir toutes les activités d'exécution des décisions de justice, de signification et de recouvrement.

C'est un professionnel qui garantit les échanges économiques", a-t-elle relevé, dans son allocution.

Me Andrieux a également rappelé que l'UIHJ a bâti une norme, nommée "le code mondial des procédures d'exécution", expliquant qu'il s'agit d'une "loi modèle réalisée à partir des dénominateurs communs universels et utilisée aujourd'hui comme outil de bonne gouvernance".

"Evidemment, l'Algérie fait partie des pays qui ont assuré la rédaction de ce code contenant les standards mondiaux de l'exécution des décisions de justice", a-t-elle souligné.

Le président de la Chambre nationale algérienne des huissiers de justice (CNHJ), Me Brahim Bouchachi, a mis l'accent de son côté sur l'importance du rôle de ce corps auxiliaire de la justice et ses aspirations à consolider sa mission pour contribuer davantage au développement économique du pays.

L'évolution de la législation régissant l'organisation de cette profession a été également mise en exergue par Me Bouchachi qui a, à ce titre, fait observer que le taux d'exécution des décisions de justice a connu une "hausse croissante".

"L'exécution évolue de manière excellente si bien qu'aujourd'hui nous pouvons nous féliciter d'exécuter les décisions de justice dans la même année où elles sont rendues", a fait valoir Me Bouchachi.

Le Forum national des huissiers de justice se tient deux jours durant au CCO avec la participation de Me Redouane Benhamou, président de l'Instance nationale des huissiers de justice du Maroc et président de l'Union maghrébine des huissiers de justice (UMHJ).

L'UMHJ sera présidée, à partir de mars prochain, par le président de la Chambre nationale algérienne, Me Bouchachi.

Quatre ateliers thématiques sont au menu de cette rencontre de deux jours, intitulés "L'huissier de justice et les exigences économiques et sociales de l'Etat", "La profession d'huissier de justice face aux défis de la modernisation dans l'espace de l'exécution sans frontières", "Entre la consécration du droit à l'exécution et l'humanisation, quel avenir pour la profession d'huissier de justice?", et "L'huissier de justice indépendant garant de l'indépendance de la justice".

Lu: 820 fois
banner-aps