Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

01/07/2016 18:05

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Il faut avancer plus vite vers la matérialisation sur le terrain de la paix au Mali
lundi, 18 janvier 2016 18:27

Il faut avancer plus vite vers la matérialisation sur le terrain de la paix au Mali

ALGER - Le ministre malien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a appelé lundi à Alger à "la matérialisation sur le terrain" de la paix au Mali, à l'ouverture de la réunion consultative de haut niveau des membres du Comité de suivi de l'Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

"Il faut avancer plus vite vers la matérialisation sur le terrain de la paix au Mali avec des actions tangibles", a notamment déclaré M. Diop, qui qui copréside la rencontre avec le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Le ministre malien a, dans le même contexte, souhaité que l'année  2016 verra l'"orientation des efforts vers des actions sur le terrain dans toutes les dimensions (sécuritaire, économique, sociale et autres)".

Sept mois après la signature de l’accord de paix au Mali, "nous avons constaté qu'il y a eu des avancées importantes dans la mise oeuvre des clauses dudit accord et la situation s'est relativement apaisée" par rapport à la période où des affrontements avaient eu lieu entre l’armée et les groupes politico-militaire du nord du pays, a affirmé le chef de la diplomatie malienne.

M. Diop conduit la délégation malienne à cette réunion de haut niveau, qui se tient à l’initiative de l’Algérie. Il a, à cette occasion, jugé que les principaux obstacles à la mise en oeuvre de l’accord de paix dans son pays sont des parties qui ne sont pas engagées dans, en l’occurrence "les groupes terroristes et les narcotrafiquants".

Après avoir qualifié la rencontre de "coups de fouet" aux efforts de la mise en oeuvre de l’accord de paix au Mali, M. Diop a affirmé que le gouvernement de son pays "n’a ménagé aucun effort et a fait tout son possible pour réussir l’accord", appelant, en outre, les pays membres de la médiation à intensifier leur aide au Comité de suivi.

Le ministre malien a, par ailleurs, exprimé sa "gratitude" au président Bouteflika pour ses efforts dans la stabilisation de la région, et salué les efforts consentis par la diplomatie algérienne durant la période de la médiation et celle de la mise en oeuvre, en cours.

Cette réunion consultative se tient dans le contexte de l'évaluation du processus de mise en oeuvre de cet Accord, à l'initiative de l'Algérie qui assure la présidence de cette instance et chef de file de la médiation internationale.

Lu: 332 fois
banner-aps