Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

26/09/2016 21:42

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'accord de paix au Mali, un outil "indispensable" pour la stabilité du pays
dimanche, 17 janvier 2016 15:26

L'accord de paix au Mali, un outil "indispensable" pour la stabilité du pays

Déclaration du ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, à son arrivée à l'aéroport Houari-Boumediene (Alger) Déclaration du ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, à son arrivée à l'aéroport Houari-Boumediene (Alger) photo-APS

ALGER - Le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, a affirmé dimanche à Alger que l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali est un outil "indispensable" pour la stabilité du pays et de toute la région.

"Nous savons que l'accord signé n'est pas parfait, mais c'est un outil indispensable pour la stabilité du Mali et devra contribuer à la stabilité de la région", a déclaré Abdoulaye Diop à son arrivée à l'aéroport Houari-Boumediene.

Il a souligné que cet accord "constitue aujourd'hui une réalité sur le terrain, car une grande majorité des Maliens s'y reconnaît et contribue à son application", expliquant que "beaucoup d'outils et de mécanismes ont été mis en place pour sa mise en œuvre".

Abdoulaye Diop a indiqué qu'il était en Algérie pour procéder avec les responsables algériens et l'ensemble de la communauté régionale et internationale qui accompagne le Mali, à une évaluation du "chemin parcouru" depuis la signature de l'accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger et dans lequel l'Algérie "a joué et continue de jouer un rôle moteur".

"Nous allons pouvoir discuter avec l'ensemble de nos partenaires pour voir comment accélérer la cadence et pouvoir identifier les actions prioritaires, étant donné que tout est parti d'ici (Alger)", a-t-il relevé.

Le ministre malien a exprimé, en outre, sa "gratitude" au président Bouteflika pour ses efforts dans la stabilisation de la région.

"Nous avons une pensée particulière au président Abdelaziz Bouteflika qui continue à jouer un rôle important pour la stabilisation de la région. Nous le saluons et, au nom du président de la République du Mali, nous lui exprimons toute notre gratitude", a souligné M. Diop.

Il a expliqué également que les discussions (avec les responsables algériens) "vont porter sur les moyens de renforcer la paix et la stabilité dans la région", rappelant l'attentat qui a ciblé la capitale burkinabé.

"Nous avons commencé l'année sur une note très difficile, puisque notre voisin le Burkina Faso a été ciblé par un attentat terroriste barbare occasionnant des pertes humaines. Au moment où je vous parle, le Premier ministre malien est en déplacement dans ce pays pour présenter nos condoléances".

Abdoulaye Diop a entamé dimanche une visite en Algérie dans le cadre de la tenue de la dixième session du comité bilatéral stratégique algéro-malien sur le Nord du Mali.

Lu: 488 fois
banner-aps