Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/09/2016 21:39

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur" les attaques terroristes à Ouagadougou
samedi, 16 janvier 2016 14:56

L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur" les attaques terroristes à Ouagadougou

L'Algérie condamne avec "la plus grande vigueur" les attaques terroristes à Ouagadougou D.R

ALGER- L'Algérie condamne avec la "plus grande vigueur" les attaques terroristes perpétrées vendredi et samedi dans la capitale burkinabé, Ouagadougou, a indiqué samedi le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

"L'Algérie condamne avec la plus grande vigueur les attaques terroristes qui ont ciblé hier et aujourd'hui certains lieux dans la capitale burkinabé, Ouagadougou et exprime sa solidarité avec les familles des victimes, ainsi qu'avec le gouvernement et le peuple burkinabés", a précisé la même source.

L'Algérie réitère "sa conviction que le terrorisme représente une menace globale et réelle pour la paix et la sécurité internationales et que seule une  mobilisation collective de la communauté internationale et une fédération de l'ensemble de ses efforts est à même de lui faire face", a ajouté le communiqué. 

Des échanges de coups de feu se poursuivaient samedi matin à Ouagadougou entre forces de l'ordre et terroristes qui ont attaqué vendredi soir un hôtel et un restaurant luxueux, faisant, selon un nouveau bilan, au moins une vingtaine de morts.

Le président Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, a déclaré samedi sur les lieux de la prise d'otage, qui a fait plus de 20 morts et plusieurs dizaines de blessés, à Ouagadougou, qu'il s'agit d'un "acte barbare" qu'il  faut combattre en mutualisant les efforts. 

Selon le ministre de la Sécurité, Simon Compaoré, les 23 morts sont de 18 nationalités.

 

Lu: 425 fois
banner-aps