Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/05/2016 13:14

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Grine plaide pour une stratégie de communication forte pour la promotion du patrimoine culturel et historique
mercredi, 13 janvier 2016 18:58

Grine plaide pour une stratégie de communication forte pour la promotion du patrimoine culturel et historique

BEJAIA- Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a plaidé, mercredi à Bejaia, en faveur de la mise place d’une nouvelle stratégie dynamique visant la valorisation du patrimoine culturel et historique national susceptible de contribuer au développement économique et à la diffusion de l’image de l’Algérie dans le monde.

"Nous avons un potentiel très riche. Il faut absolument le restaurer, le valoriser", a indiqué le ministre lors de sa visite de travail dans la wilaya, soulignant qu’une réflexion est déjà engagée pour l’appuyer avec une vraie stratégie de communication, fondée sur une analyse et une identification des formes de médiation à promouvoir.

M. Grine qui a visité une kyrielle de monuments et de sites singuliers que renferme la wilaya, notamment le musée et la route de l’eau à Toudja, à 30 km à l’ouest de Bejaia, dont les vestiges conservés encore dans un bon état remontent à l’époque Romaine, Cap-carbon, qui offre une vue insaisissable sur la ville de Bejaia et la mer, l’ex fort Lemercier, le fort Sidi-Abdelkader, Yemma Gouraya, s'est dit fortement "charmé" et renforcé dans sa conviction, de faire participer son département à sa valorisation.

Bejaia qui compte huit sites, d’importance stratégique, sur le point d’être soumis à une inscription dans le patrimoine universel de l’UNESCO, "a déjà donné le ton en engageant une foule de projets de réhabilitation ou de restauration qu’il va falloir renforcer et concrétiser rapidement", a souligné le wali de Bejaia qui ne désespère pas d’en faire des lieux "encore plus attractifs autant au plan touristique et économique que celui intrinsèque de l’histoire."

L’occasion de cette visite a donné l’opportunité au directeur général du CTC de présenter ses premières expertises, ses analyses et la nature des travaux à entreprendre sur chacun des sites.

Lu: 460 fois
banner-aps