Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

25/09/2016 21:48

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Révision constitutionnelle: ‘‘La dépénalisation du délit de presse est une avancée extraordinaire’‘
mercredi, 13 janvier 2016 10:24

Révision constitutionnelle: ‘‘La dépénalisation du délit de presse est une avancée extraordinaire’‘

Révision constitutionnelle: ‘‘La dépénalisation du délit de presse est une avancée extraordinaire’‘ Photo-APS-Archives

BÉJAÏA - Le ministre de la communication, Hamid Grine, a estimé, mardi à Béjaïa, que la dépénalisation du délit de presse dans le projet de révision de  la constitution est ‘‘une avancée extraordinaire’‘.

‘‘C’est une avancée extraordinaire’‘, a-t-il souligné, relevant que  ‘‘Quel que soit le motif, l’outrance, l’insulte, la diffamation, l’attaque… le journaliste, désormais,  n’ira plus en prison’‘.

Le ministre, n’a pas manqué cependant de déplorer que cette ‘‘avancée’‘ n’ait  donné lieu à un débat et  traitement à la hauteur de l’enjeu alors que l’exigence a été porté des années durant autant par la corporation que par les citoyens.

‘‘Je n’ai pas vu de gros titres, ni de focalisation sur le sujet’‘, a-t-il relevé , interrogatif sur la tiédeur qui lui a été reservé avant de tenter une réponse : ‘‘ Les journalistes pensent que c’est déjà un acquis, une espèce d’effet de barrière psychologique ‘‘, a-t-il déduit invitant les professionnels ‘‘  à remettre le curseur au bon endroit, celui de ‘‘ l’avancée qu’autorise l’article 41, très, très importante ‘‘.

Animant une conférence de presse, Hamid Grine a tenu a rebondir sur une kyrielle de sujets qui agitent  le milieu de la presse, qu’il s’agisse de la délivrance de la carte de presse, de la distribution de la publicité de l’ANEP, de l’aide aux journaux, de la professionnalisation du métier, du statut du journaliste, etc.. qui, tous font l’objet de chantiers concomitants, dont l’objectif, ne vise rien d’autres, dira-t-il que la réorganisation du secteur et sa mise à niveau.

Les chantiers les important pour 2016, étant la mise en place de  l’autorité de régulation de la presse, l’installation du conseil d’éthique ainsi que le conseil permanent de délivrance de la carte professionnelle.

Lu: 553 fois
banner-aps