Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

30/09/2016 00:46

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Nécessité d'une vision claire et commune pour agir en faveur de la cause palestinienne (Lamamra)
lundi, 11 janvier 2016 16:00

Nécessité d'une vision claire et commune pour agir en faveur de la cause palestinienne (Lamamra)

ALGER - Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra, a souligné lundi à Alger la nécessité d'adopter une vision claire et commune pour agir en faveur de la cause palestinienne en tenant compte de "la sensibilité et la complexité" de la situation en Palestine.

Dans une déclaration à la presse au terme de la rencontre de concertation avec la délégation palestinienne, conduite par le secrétaire général du Comité exécutif et chef du département des négociations de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saeb Erekat, M. Lamamra a indiqué que la communauté internationale doit adopter une vision claire et conforme à la vision stratégique de la position palestinienne et des objectifs escomptés et ce en étroite collaboration avec les frères palestiniens pour défendre la cause palestinienne".

M. Lamamra a souligné la nécessité de tenir compte de "la sensibilité et la complexité" de la situation en Palestine marquée par "l'escalade israélienne" et des conditions socioéconomiques "difficiles".

Il a évoqué par ailleurs les prochains rendez-vous internationaux pour défendre la cause palestinienne notamment au niveau du Conseil de sécurité et de la Cour pénale internationale (CPI), outre le sommet arabe, la conférence de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) et le sommet des Non-alignés".

Le chef de la diplomatie algérienne a souligné, par ailleurs, que la visite du négociateur en chef palestinien revêtait une "dimension stratégique" et s'inscrivait dans le cadre du mécanisme de concertations politiques entre les directions algérienne et palestinienne, adopté dans le sillage de la dernière visite du président palestinien, Mahmoud Abbas, en Algérie en décembre 2014.

De son côté, M .Erekat a estimé que le gouvernement israélien "est seul responsable de la suspension du processus des négociations",  ajoutant "qu'au détriment du processus de paix, Israël a opté pour une guerre criminelle et dévastatrice contre le peuple palestinien sans défense en vue de saper le plan des deux Etats et imposer un régime d'apartheid, déjà établi en Cisjordanie et à Al-Qods".

Dans un contexte marqué par une "dangereuse" escalade israélienne, M. Erekat a de nouveau appelé le mouvement Hamas à accepter la proposition de former un gouvernement d'unité nationale en prenant part officiellement aux réunions du Conseil national palestinien.

Après avoir souligné que l'Algérie "a de tout temps soutenu la cause palestinienne", le négociateur en chef palestinien a mis en exergue les démarches politiques et diplomatiques adoptées par l'Autorité palestinienne pour plaider sa cause et remis au chef de la diplomatie algérienne des documents concernant les actions entreprises au niveau du Conseil de sécurité et de la Cour pénale internationale (CPI).

M. Erekat s'est félicité du "soutien majeur" du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et de la diplomatie algérienne à l'Etat de Palestine aux niveaux régional, continental et international.

L'Algérie s'est acquittée récemment de sa contribution (26 millions de dollars) au budget de l'Autorité palestinienne pour l'exercice 2016.

Dans le cadre de sa visite en Algérie, le négociateur en chef palestinien a animé une conférence sur les "compétences en matière de négociation" devant les cadres supérieurs du ministère des Affaires étrangères.

M. Erekat a entamé, dimanche, une visite de travail de quatre jours en Algérie à l'invitation de M. Lamamra qui l'a reçu à son arrivée à l'aéroport international Houari-Boumediene.

Le secrétaire général du Comité exécutif et chef du département des négociations de l'OLP animera également, à l'Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI), une conférence-débat sur les perspectives du processus de paix au Moyen-Orient.

Lu: 408 fois
banner-aps