Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/12/2016

USD 1$ in 108.91 in 115.56
EUR 1€ in 116.21 in 123.32
JPY 100¥ in 95.51 in 101.35
GBP in 137.54 in 145.98

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

06/12/2016 22:48

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»L'avant-projet de révision constitutionnelle, "couronnement d'un long processus de consultations"
dimanche, 10 janvier 2016 16:55

L'avant-projet de révision constitutionnelle, "couronnement d'un long processus de consultations"

ALGER- L'avant-projet de révision constitutionnelle vient "couronner un long processus de consultations" avec les acteurs politiques et les experts, a affirmé M. Abdelkader Bensalah reconduit dimanche à la tête du Conseil de la Nation.

"Ce que nous devons retenir, c'est que l'avant-projet de révision constitutionnelle vient, en effet, couronner un long processus de consultations avec les acteurs politiques et les experts, à l'initiative et sous l'égide du président de la République", a indiqué M. Bensalah dans une allocution prononcée au terme de sa reconduction.

L'avant-projet renferme les "caractéristiques du changement progressif et traduit la volonté exprimée par la majorité de mener l'Algérie, sous la direction du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, vers davantage de libertés individuelles et collectives, a-t-il ajouté.

Pour le président du Conseil de la Nation, la nouvelle loi fondamentale intervient dans un contexte de "développements importants" dans le pays précisant qu'elle est porteuse d'"indices sur la présentation de plusieurs lois qui traduisent son contenu et parachèvent les réformes politiques engagées par le président de la République, en plus de celles traduisant son programme électoral et des lois ordinaires relatives à l'action du gouvernement".

Par ailleurs, M. Bensalah a souligné son "souci" d'oeuvrer à la "facilitation du travail au sein du Conseil dans la transparence requise et l'efficacité escomptée conformément aux règles et principes consacrés par les statuts et règlement intérieur de cette instance".

Il a, ainsi, invité les membres de la chambre haute du Parlement à "appuyer le cadre juridique visant à consolider les fondements de l'Etat de droit, un Etat moderne qui préserve ses constantes nationales mais ouvert sur le monde".

"Vous êtes appelés, sans renoncer à vos tendances politiques, à tenir compte de l'intérêt aussi bien du Conseil que celui du pays", a-t-il enchaîné à l'adresse des sénateurs rappelant que "le volume de notre action législative sera augmenté de même que nos prérogatives législatives seront élargies conformément aux dispositions de la nouvelle Constitution".

Il a affirmé que les membres du Conseil de la Nation sont "appelés à prendre en compte les préoccupations du citoyen et de la conjoncture particulière du pays résultant de la crise économique internationale en proposant des solutions aux problèmes soulevés afin d'éviter au pays ses retombées".

S'agissant du rôle de cette institution, M. Bensalah a précisé que le Conseil de la Nation se veut un "large espace de sagesse, de débat serein et d'exercice politique et démocratique".

Lu: 597 fois
banner-aps