Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |04/09/2016

USD 1$ in 107.76 in 114.34
EUR 1€ in 120.53 in 127.93
JPY 100¥ in 103.95 in 110.35
GBP in 143.02 in 151.81

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

26/09/2016 16:35

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Solidarité nationale: le budget de fonctionnement du secteur maintenu
dimanche, 03 janvier 2016 18:40

Solidarité nationale: le budget de fonctionnement du secteur maintenu

CONSTANTINE - Le budget de fonctionnement du secteur de la Solidarité nationale est maintenu, a affirmé dimanche à Constantine la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mounia Meslem.

"Le secteur de la solidarité s’oriente vers la rationalisation des dépenses publiques pour permettre aux différents mécanismes mis en place par l’Etat à améliorer les conditions de vie des citoyens vivant dans des conditions précaires", a précisé la ministre au cours d’une visite de travail dans cette wilaya.

Elle a, à ce propos, indiqué que l’Agence nationale de gestion des micros crédits (ANGEM), l’Agence nationale de développement social (ADS) et le programme Blanche Algérie continueront à "contribuer à la création des postes d’emplois", soulignant que le budget alloué au financement de ces mécanismes "n’a pas été touché".

Insistant sur l’importance d’organiser l’action de la solidarité nationale, Mme Meslem a souligné que son secteur vise "une prise en charge efficace et durable des couches sociales ciblées".

Elle a précisé que la réduction du cercle de précarité et de vulnérabilité figure parmi "les actions phares que le ministère de la Solidarité nationale s’attelle à concrétiser", tout en appelant les responsables concernés à s’impliquer efficacement pour la réalisation de cette mission qualifiée de "noble" et à laquelle, a-t-elle souligné, "l’Etat accorde un intérêt particulier".

Insistant sur l’urgence d’accompagner efficacement sur le terrain les efforts déployés par l’Etat pour développer ce secteur, la ministre a rappelé l’engagement du président de la République Abdelaziz Bouteflika à améliorer les conditions de vie des couches vulnérables de la société à travers notamment la mise en place de plusieurs mécanismes d’aide et de soutiens sociaux.

Evoquant le rôle important des femmes issues des zones rurales dans le développement local, Mme Meslem a souligné, dans le même contexte, que son secteur a pour mission principale la protection et la promotion des personnes aux besoins spécifiques.

Au cours de sa visite dans cette wilaya, la ministre a inspecté, entre autres, l’Ecole des jeunes sourds-muets d'El Mansourah, le centre psychopédagogique pour enfants de Daksi, l’Etablissement pour enfants assistés et le Centre d’accueil des personnes âgées de la commune Hamma Bouziane. In situ, Mme Meslem a indiqué que les relations familiales (en Algérie) n’ont pas été altérées et que la majorité des personnes accueillies dans ces hospices sont des individus qui n’ont pas de famille.

La ministre a également procédé à la remise de chèques pour les bénéficiaires des projets financés par l’ANGEM, avant de présider une rencontre avec les représentants de la société civile et des élus locaux.

Lu: 553 fois
banner-aps