Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/06/2016 16:06

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»ALGÉRIE»Migration : la position de l'Afrique a été ‘‘bien comprise’‘
jeudi, 12 novembre 2015 19:03

Migration : la position de l'Afrique a été ‘‘bien comprise’‘

Déclaration du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, en marge du sommet euro-africain sur la migration Déclaration du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, en marge du sommet euro-africain sur la migration photo-APS

LA VALETTE - La position de l'Afrique concernant la problématique de la migration a été ‘‘bien comprise’‘, a indiqué jeudi à La Valette (Malte) le ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

‘‘Aujourd'hui, la position de l'Afrique concernant la problématique de la migration et sa relation avec le développement a été bien comprise’‘, a déclaré le ministre à la presse nationale en marge du sommet euro-africain sur la migration, rappelant que l'Algérie avait abrité, en 2005, une conférence africaine qui avait fait ce lien entre le développement et la migration.

‘‘La rencontre d'Alger a été une réunion préparatoire à la première rencontre entre l'Europe et l'Afrique et qui s'était tenue à Tripoli en Libye en 2006’‘, a-t-il encore rappelé.

‘‘C'est cet esprit qui a été défendu par la délégation algérienne et par d'autres délégations africaines lors du sommet de La Valette, en faisant ce lien entre le développement et la migration et aussi entre la migration et la sécurité’‘, a affirmé  M. Messahel.

Il a expliqué que dans la migration, ‘‘il n'y avait pas que l'aspect clandestin, mais aussi la migration légale’‘.

‘‘Nous avons toujours plaidé pour la défense des intérêts des travailleurs migrants et de leurs familles et pour la libre circulation des personnes’‘, a-t-il soutenu.

‘‘Si, aujourd'hui, pour l'Europe la question de la migration illégale se pose en termes de réadmission et centres d'accueil, l'Algérie insiste pour que la réadmission (retour des migrants clandestins à leurs pays d'origine) se fasse sur une base volontaire et c'est ce qui a été retenu par le sommet de La Valette’‘.

Concernant le fonds fiduciaire mis en place par l'UE pour l'Afrique et doté de 1,8 milliard d'euros, le ministre a souligné que ce fonds ‘‘peut juste venir en urgence réaliser de petits projets’‘.

‘‘L'Afrique est un continent d'avenir et qui se développe et l'Europe doit faire plus d'efforts en termes d'investissements et de partenariat stratégique pour le développement’‘, a-t-il recommandé.

Concernant le sommet de La Valette, M. Messahel  a relevé que l'Algérie a eu une ‘‘part très active’‘ dans le processus de l'organisation de ce sommet, ajoutant que le premier ministre, Abdelmalek Sellal, a réaffirmé, dans son discours, la position de l'Algérie concernant la question de la migration.

Lu: 796 fois Dernière modification le jeudi, 12 novembre 2015 19:04
banner-aps