Le projet de révision constitutionnelle "soutient l'économie nationale et l'investisseur algérien"

Publié le : mercredi, 28 octobre 2020 19:36   Lu : 48 fois

MILA- Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a affirmé, mercredi à Mila, que le projet de révision constitutionnelle soumis à référendum le 1er novembre 2020, "soutient l'économie nationale ainsi que le produit et l'investisseur algériens".

S'exprimant lors d'une rencontre avec les acteurs de la société civile et le mouvement associatif à la Maison de la culture M'barek El Mili au chef lieu de la wilaya, M. Arkab a précisé que le contenu du projet d'amendement constitutionnel, s'il est plébiscité par le peuple le jour du référendum, est à même d'assurer le soutien de l'économie nationale, la création de l'emploi et de la richesse ainsi que l'investissement local dans différents domaines économiques".

Ce projet apporte plusieurs "avantages" au secteur des mines notamment "le soutien de la production locale et la garantie de la matière première locale, une matière première dont la facture annuelle est lourde pour l'Algérie", a estimé le ministre, ajoutant que ce projet "nous encourage à s'ouvrir au domaine minier pour diversifier les matières premières et réduire la facture de leur importation".

Regrettant le fait que l'Algérie importe ces différentes matières en dépit des richesses minières qu'elle recèle, M. Arkab a fait état de 20 mines d'une capacité de production de 3 milliards de tonnes de matières premières.

Il a rappelé, par ailleurs, que le projet d'amendement constitutionnel "renforce le rôle de la femme et des jeunes en tant qu'énergies et compétences, un projet à travers lequel ils trouveront leur véritable place" dans le processus d'édification de l'Algérie nouvelle fondée sur la démocratie, le droit et la prospérité économique, mettant l'accent sur l'importance de ce document pour la consolidation de la place de l'Algérie au double plan régional et international.

Le ministre des Mines a passé en revue plusieurs avantages contenus dans le projet de révision constitutionnelle, à l'image de la séparation et l'équilibre des pouvoirs, la consécration de l'indépendance de la justice, l'institution d'une Cour constitutionnelle ainsi que le confortement du rôle de la société civile en tant que partenaire actif et fort dans la protection de l'Etat et de ses constantes au sein de la démocratie participative.

Après avoir appelé les citoyens à participer massivement au référendum qui coïncide avec la célébration du 66ème anniversaire du déclenchement de la Glorieuse guerre de libération nationale, M. Arkab a répondu aux préoccupations soulevées par les représentants de la société civile, essentiellement axées sur l'explication de certains articles du projet d'amendement constitutionnel.

Le projet de révision constitutionnelle "soutient l'économie nationale et l'investisseur algérien"
  Publié le : mercredi, 28 octobre 2020 19:36     Catégorie : Algérie     Lu : 48 foi (s)   Partagez