L’amendement de la Constitution est "conforme aux exigences d’un Etat moderne"

Publié le : mercredi, 28 octobre 2020 19:33   Lu : 99 fois

GUELMA- Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a affirmé mercredi, à Guelma, que le projet d'amendement de la  Constitution soumis au référendum populaire le 1er novembre prochain est "conforme aux exigences de construction d’un Etat moderne et répond aux revendications du Hirak beni et authentique du 22 février".

"Ce projet prend en considération les constantes nationales et l'identité nationale avec ses trois composantes l'islam l’arabité et l’amazighité ainsi que les valeurs de novembre et met les jalons de la période post-22 février", a indiqué M. Ouadjaout lors d'une rencontre de sensibilisation avec des acteurs de la société civile à la Maison de la culture, Abdelmadjid Chafiai, dans le cadre de la campagne référendaire sur le projet d'amendement constitutionnel, en présence des autorités de la wilaya, d’élus locaux et de cadres de la Direction de l'éducation.

Le ministre de l'Education nationale a ajouté que "le projet d'amendement constitutionnel consacre l’attachement de l'Algérie aux composantes fondamentales de son identité qui sont l'Islam, l'Arabité et l'Amazighité, à son histoire, son patrimoine et ses acquis bâtis au fil des siècles".

Et de renchérir : "Ce projet consacre aussi le principe de neutralité des institutions publiques, en particulier les institutions éducatives, en plus de fortifier l'école algérienne contre toutes les manipulations politiques et idéologiques et préserver son caractère pédagogique et scientifique".

Le ministre a estimé, en outre, que ce projet est "une pierre angulaire souhaitée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour s'engager sur la voie de la construction d'une nouvelle Algérie désireuse de répondre aux revendications populaires exprimées le 22 février 2019, et ce, en "renouvelant les modes de gouvernance à tous les niveaux de responsabilité et en faisant face aux exigences de l'heure et aux défis et enjeux futur".

Appelant, par ailleurs, les participants à s’unir autour du projet de révision constitutionnel, le ministre a souligné qu’ "en votant oui pour le projet d'amendement constitutionnel signifie répondre aux souhaits du peuple algérien de construire un véritable Etat démocratique".

Et d’ajouter : " En votant en force en faveur du projet d'amendement constitutionnel le 1 er novembre prochain, permettra de jeter les bases d'un Etat politiquement fort et économiquement prospère et concrétiser la justice sociale".

L’amendement de la Constitution est "conforme aux exigences d’un Etat moderne"
  Publié le : mercredi, 28 octobre 2020 19:33     Catégorie : Algérie     Lu : 99 foi (s)   Partagez