Le projet d’amendement de la Constitution préserve les constantes nationales

Publié le : mardi, 27 octobre 2020 08:50   Lu : 91 fois

MILA - Les participants à une rencontre de sensibilisation sur le projet d’amendement de la Constitution soumis à référendum le 1er novembre prochain ont indiqué que ce document "préserve les composantes et les constantes de l’Etat algérien".

"Le projet de révision de la Constitution renferme plusieurs articles qui consolident les composantes et les constantes de l’Etat en matière de culte, de langue et d'identité", a précisé le spécialiste en droit constitutionnel, Nadir Amireche, de l’université de Constantine au cours de cette rencontre tenue à l’initiative du bureau de Mila de l’Organisation de l’unité algérienne pour la sécurité et la paix civile, organisée à la maison de la culture M’Barek El Mili.

Précisant que "pour la première fois, la Déclaration du 1er novembre sera constitutionnalisée", le même intervenant a mis en garde quant à la "mauvaise compréhension des amendements" contenus dans ce projet, appelant à se référer aux spécialistes pour mieux comprendre le document soumis au référendum.

Et de poursuivre : "l’électeur se doit de consulter ce document et l’élite et académiciens ont le devoir de l’expliquer pour une bonne compréhension permettant aux citoyens d’ exprimer  leur conviction".

Nadir Amireche a indiqué que "dans le cas, où le projet d’amendement constitutionnel n’a pas été plébiscité, l’actuelle Constitution demeurera applicable et ne peut être amendée qu’à la fin du mandat législatif en cours, en mai 2022".

Il a ajouté que l’approbation de ce document, par le peuple, lors du référendum, contribuera à "l’édification d’une Algérie nouvelle".

Pour sa part, le professeur en sciences politiques de l’université de Constantine,  Ali  ensalah, a appelé, au cours de son intervention sur "le  rôle des institutions consultatives dans le projet de révision de la Constitution", à "consulter attentivement ce document et faire le choix judicieux".

Le projet d’amendement de la Constitution préserve les constantes nationales
  Publié le : mardi, 27 octobre 2020 08:50     Catégorie : Algérie     Lu : 91 foi (s)   Partagez