Amendement Constitutionnel: Appel à agir en "front uni"

Publié le : lundi, 26 octobre 2020 09:21   Lu : 46 fois

CONSTANTINE - Les titres de la presse paraissant dans la région Est du pays ont repris dans leur édition de lundi l’appel à ‘’agir en front uni’’ et réussir le rendez-vous du le 1er novembre prochain, des intervenants durant la campagne référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution.

"L’Est Républicain'' a relayé la déclaration du  conseiller auprès du président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane à Bordj Bou Arreridj, affirmant que la société civile sera ‘’le premier allié du redressement de l’Etat’’, à la faveur du projet d’amendement constitutionnel.

La publication a également répercuté l’appel du secrétaire général du FLN, Abou El Fadl Baâdji recommandant une ‘’participation massive’’ de toutes les composantes sociales au référendum du 1er novembre prochain.

''Le Quotidien de Constantine'' a repris de son côté le communiqué du Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP) appelant  les citoyens à plébisciter la nouvelle Constitution et à donner ‘’un bel exemple de civisme et de nationalisme’’.

Quant au quotidien ''An-Nasr'', il a donné la parole à Mohamed-Tayeb Hamdane, professeur dans les relations internationales et en Sciences politiques, qui a estimé que le projet d’amendement constitutionnel constitue ‘’ un acte fondateur d'un Etat moderne et démocratique au service du citoyen''.

Plusieurs publications dont ''An-Nasr'', ''Seybous News'' ou ''Jijel El Jadida'', ont par ailleurs rappelé l’intervention du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, à la télévision et à la radio,  dans laquelle il a affirmé que ce projet d'amendement de la Constitution "marque la réconciliation de l'Algérie avec elle-même, avec son histoire et avec les aspirations de ses enfants", ainsi que "la remise sur les rails de notre pays après les dérives des dernières années qui ont failli détruire la cohésion de l'Etat et de ses institutions".

Enfin, le ''Quotidien de Constantine'', est revenu sur la déclaration  du Général de Corps d'Armée Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP) à Ouargla, appelant  à "faire de ce rendez-vous électoral important du référendum sur le projet de révision de la Constitution une réussite" et à "faire preuve davantage d'abnégation et de privilégier la voix de la raison et du bon sens, loin des intérêts personnels étroits, car nul autre intérêt ne peut s'élever au-dessus de l'intérêt de la patrie".

Amendement Constitutionnel: Appel à agir en "front uni"
  Publié le : lundi, 26 octobre 2020 09:21     Catégorie : Algérie     Lu : 46 foi (s)   Partagez