Le projet d’amendement de la Constitution consacre une large part à la promotion du mouvement associatif sportif et de jeunes

Publié le : jeudi, 22 octobre 2020 18:24

BLIDA - Le projet d'amendement de la Constitution soumis au référendum du 1 novembre prochain consacre une grande part à la promotion du mouvement associatif sportif et de jeunesse et son soutien avec tous les moyens, ont affirmé jeudi à Blida des participants à une rencontre sur les acteurs du mouvement associatif.

Dans sa communication intitulée "La jeunesse pour le changement et le renouveau", l'enseignant en Droit général à l’université Ali Lounici d’El Affroune (Blida), Djamel Bensalem, a mis l’accent sur la "large part" accordée par le projet d’amendement de la Constitution à "l’organisation de la jeunesse dans le cadre du mouvement associatif et son soutien avec tous les moyens matériels et humains", a-t-il indiqué.

Il a observé que le projet d'amendement de la Constitution "reconnaît les jeunes en tant qu'importante force d'énergie qui requiert l’engagement de l’ensemble des conseils et corps dans un espace leur permettant de faire émerger leurs énergies créatives et innovantes, tout en mobilisant les moyens institutionnels pour révéler leurs capacités."

Le wali de Blida, Kamel Nouisser, présent à cette rencontre, a souligné, dans son intervention, le rôle de la jeunesse en tant qu’"élément essentiel et soutien suprême de la société", expliquant par là, "la grande part" qui lui a été consacrée dans le projet d'amendement de la Constitution, qui est de nature, a-t-il dit, "à contribuer à sa promotion et à l’émergence de ses capacités, dans le cadre du mouvement associatif ou dans tout autre cadre", a-t-il souligné.

Le wali a également exprimé sa conviction quant au fait que la jeunesse algérienne, en général, et celle de Blida, de façon particulière, va donner le jour du référendum, une leçon aux voix qui tentent de faire échec à ce rendez-vous important dans l’histoire de l’Algérie.

Pour sa part, le directeur de la jeunesse et des sports de Blida, Said Heguas, a observé que "le projet d’amendement de la Constitution est une opportunité offerte pour améliorer les affaires du pays, notamment le secteur de la jeunesse et des sports", a-t-il dit, tout en plaidant pour "l’impératif d’intégrer cette démarche."

M. Heguas a lancé un appel à l’ensemble des associations locales et aux jeunes pour "se mobiliser à travers des campagnes de sensibilisation au profit des citoyens."

De nombreux ex-champions de différentes disciplines sportives, dont Hassiba Boulmerka, Omar Boudjakdji et Youcef Chikhi ont été honorés à l’issue de cette rencontre, abritée par le siège de la wilaya, en présence du président du Comité olympique et sportif algérien, Abderrahmane Hammad.

Le projet d’amendement de la Constitution consacre une large part à la promotion du mouvement associatif sportif et de jeunes
  Publié le : jeudi, 22 octobre 2020 18:24     Catégorie : Algérie     Lu : 47 foi (s)   Partagez