Procès en appel d'Ali Haddad: audition d'anciens responsables

Publié le : mercredi, 14 octobre 2020 09:02   Lu : 0 fois
Procès en appel d'Ali Haddad: audition d'anciens responsables

ALGER - Le procès en appel de l'homme d'affaires Ali Haddad s’est poursuivi, mardi après-midi à la Cour d’Alger, pour le troisième jour consécutif, par l’audition d’anciens responsables et de membres de la famille du principal accusé, en attendant sa reprise mercredi matin.

Interrogé par le juge, l’ancien ministre de l’Industrie Mahdjoub Bedda a déclaré que le ministère de l’Industrie avait «octroyé des avantages à ce groupe avant sa nomination à la tête du secteur», reconnaissant, toutefois, «avoir signé un document technique, en application des décisions administratives».

Cependant, il a nié avoir octroyé "des indus privilèges" au groupe de Ali Haddad pendant les deux mois de son mandat ministériel.

L’ancien ministre des Transports et des travaux publics, Abdelkader Kadi a nié lui aussi avoir accordé «des indus privilèges» au groupe en question, soulignant qu’il s’en tenait «aux instructions du Premier ministre».

Lors de son audition, l’ancien wali d’El Bayadh, Abdallah Benmansour a souligné que le groupe Haddad a bénéficié d’une terre agricole de 50.000 ha «dans le cadre de la loi et du programme du gouvernement visant à développer» la wilaya d’El Bayadh.

Il a ajouté que sa responsabilité n’était pas engagée dans ce dossier, d’autant que «l’approbation du projet agricole du groupe» est intervenue après l’examen de 162 autres dossiers par la commission d’investissement de la wilaya, présidée par le secrétaire général de wilaya, laquelle donne son accord préliminaire avant la soumission des dossiers à l’Office national des terres agricoles (ONTA). «Ce dernier peut donner son aval sans recourir au wali ou à la commission de wilaya», a-t-il ajouté.

Pour sa part, l'ex wali de Annaba Salamani Mohamed avait affirmé que le groupe Haddad "a obtenu les décisions d'attribution avant sa nomination à la tête de la wilaya de Annaba", niant ainsi "l'octroi, au groupe, d'indus avantages pour l'exploitation d'un foncier agricole, transféré en foncier industriel au profit du groupe".

Procès en appel d'Ali Haddad: audition d'anciens responsables
  Publié le : mercredi, 14 octobre 2020 09:02     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez