Print this page

Constitution: des titres de la presse nationale focalisent sur l'importance de l'implication du citoyen

Publié le : mardi, 13 octobre 2020 09:10
Constitution: des titres de la presse nationale focalisent sur l'importance de l'implication du citoyen

ALGER- Des différents titres de la presse nationale sont revenus mardi, au sixième jour de la campagne référendaire sur le projet d'amendement de la Constitution, sur l'importance de l'adhésion et l'implication du citoyen et de la société civile pour l'édification de l'Algérie nouvelle qui répondra à ses ambitions.

Sous le titre "L'exécutif sur le terrain", le quotidien l'Expression a indiqué dans un article consacré à l'évènement de l'heure que l'"édification de l'Algérie nouvelle ne saurait être réaliser qu'à travers l'implication de tous les acteurs de la société".

Il a souligné que "le temps des explications, pour ne pas dire des règlements de comptes politiques, viendra plus tard". "Le gouvernement Abdelaziz Djerad l'a bien compris", a-t-il dit.

Le journal Echourouk est revenu, pour sa part, sur les propos prononcé par le calife général de la Tariqa Tidjania, Cheikh Mohamed Ali Bel Arabi Tidjani qui a estimé que le retour au peuple pour définir son destin, à travers la Constitution, est "un point positifs à inscrire à l'actif de la direction actuelle du pays", qui, a-t-il dit, "a honoré ses engagements pris lors de la campagne électorale du Président Abdelmadjid Tebboune".

Echourouk est également revenu sur les propos du Commandant des Scouts musulmans algériens, Abderrahmane Hamzaoui qui a indiqué que le projet d'amendement de la Constitution répond aux revendications du Hirak qui a appelé à la réforme et au changement, et traduit la volonté du peuple algérien.

Le journal El Moudjahid a, quant à lui, consacré un article sur "L'importance de l'accompagnement des médias" qui constituent, selon lui, "cette locomotive idéale pour le succès du projet de révision constitutionnelle, dans la mesure où ils représentent cet espace de sensibilisation par excellence de son contenu au près de l'opinion".

EL-Moudjahid a fait réagir à l'occasion, Mme Fatma-Zohra Taïbi, chercheur et maître de conférence à l'Ecole du journalisme et des sciences de la communication d'Alger, qui a salué que "la qualité des interventions mettant en relief l'importance des dispositions introduites dans la nouvelle Loi fondamentale, au vu de leur impact pour optimiser le processus du changement et d'édification pour une Algérie nouvelle".

Elle a fait savoir que "les médias nationaux constituent cette locomotive idéale pour le succès du projet de révision constitutionnelle, dans la mesure où il représentent cet espace de sensibilisation par excellence de son contenu auprès de l'opinion". 

"Partis et organisations se font plus persuasifs" dans cette campagne pour le référendum sur la Constitution a titré le quotidien Horizons qui a axé sur les activités des formations politiques et société civile.

Il a mis en évidence les différents propos des leaders de partis politiques et organisations tentant de convaincre les citoyens de l'importance de cette révision constitutionnelle pour l'édification de l'Algérie nouvelle et qui répondra et portera les ambitions du peuple algérien.


Lire aussi: Projet d'amendement de la Constitution: la presse nationale relève un retour vers le peuple


Le journal El-Masaa s'est attardé, lui aussi, sur l'importance de ce rendez-vous électoral qui sera soumis au vote le 1er novembre prochain, estimant que cet échéance redonnera le dynamisme et le sérieux à l'activité politique, à travers notamment la concrétisation du principe de la séparation des pouvoirs et le principe de l'alternance politique en limitant le nombre de mandat électoral au niveau de toutes les institutions constitutionnelle dont le poste de président de la République.

Le quotidien El-Massa a également repris les différents propos et avis des responsables de l'Etat, des partis politiques et des organisations sur la nécessité de la révision de la Constitution, notamment dans son volet économique et politique, exprimés lors des meetings organisés à travers le territoire national.

Le quotidien Echaab a souligné, pour sa part, que le changement espéré parie sur des institutions démocratiques efficaces dans lesquelles la classe politique jour un rôle d'activisme et rivalise avec des visions et des approches au sein d'une pluralité d'approches loin de l'unilatéralisme qui a instauré des dérapages et le chaos.

De son côté, le journal El-Khabar a consacré un article sur les différents avis et positions de certains partis politiques sur le projet de la révision de la Constitution notamment celui du Mouvement de la société de la paix (MSP), le Mouvement national El-Bina, le Mouvement El-Islah et du Front de la justice et du développement (FJD).

Media

Constitution: des titres de la presse nationale focalisent sur l'importance de l'implication du citoyen
  Publié le : mardi, 13 octobre 2020 09:10     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez