Baâdji: projet de l’amendement de la Constitution: "portail" vers divers réformes

Publié le : samedi, 10 octobre 2020 15:53

SKIKDA - Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abou El Fadhl Baadji, a déclaré vendredi, à Skikda,  que le projet de l’amendement de la Constitution, soumis au référendum le 1e novembre prochain, constituait " un portail vers des  réformes dans divers domaines et secteurs".

" Les lois organiques découlant du projet de l’amendement de la Constitution œuvrent à introduire des réformes dans tous les domaines: politique économique, culturel et social", a précisé le responsable politique, lors d’une rencontre tenue au palais de la culture, Malek Chebel, dans le cadre de la campagne référendaire.

A ce titre, il a ajouté que "ce projet vise à mettre en place une Cour constitutionnelle qui œuvrera  à contrôler la constitutionnalité des lois en sus de donner une plus  place importante aux dispositions constitutionnelles’’.

Déclarant que sa formation politique appuyait le projet de l’amendement constitutionnel, M. Baadji  a souligné qu’en dépit des divergences avec certaines forces politiques, ce projet présente "une Constitution consensuelle’".

Il a relevé qu’il était " inconcevable d'abandonner ce projet et de ralentir la progression du pays en raison de différences sur certains articles" ajoutant que la majorité de articles contenus dans le projet de l’amendement constitutionnel " répondent aux revendications de la classe politique".

Et de poursuivre : " le projet de  l’amendement constitutionnel soumis au référendum englobe des normes internationales, et fournit plus de garanties et de droits dans le domaine des droits de l'homme", citant en cela, " la régulation de la disposition de la détention provisoire".

Le SG du FLN, a appelé ses militants à voter en faveur du projet, affirmant  que " le Hirak a provoqué un séisme politique dans le pays et permis au peuple de retrouver l'espoir d'un changement qui commencerait par l'approbation de ce projet de loi fondamentale.

Evoquant, par ailleurs, la situation du Front de libération nationale, Baadji a estimé que " le FLN retrouvera sa vitalité, son statut, et ses militants, exclus et marginalisés" après  "les ravages de la corruption et de la Issaba".

Le responsable politique a également affirmé que sa formation politique œuvrera  à "donner plus d'opportunités aux jeunes".

Baâdji: projet de l’amendement de la Constitution: "portail" vers divers réformes
  Publié le : samedi, 10 octobre 2020 15:53     Catégorie : Algérie     Lu : 67 foi (s)   Partagez