Goudjil appelle les sénateurs à une participation "active" à la réussite du référendum

Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 16:21
Goudjil appelle les sénateurs à une participation "active" à la réussite du référendum

ALGER- Le président par intérim du Conseil de la nation, Salah Goudjil a affirmé mercredi que l'Algérie est à une étape politique "importante et cruciale" avec la tenue prochainement du référendum sur la révision constitutionnelle, appelant les membres du Conseil à une participation "active" à la réussite de cette échéance.

"Nous traversons une étape politique cruciale. Le référendum sur la révision de la constitution concerne l'ensemble du peuple algérien, car elle définit son avenir en matière d'édification d'un Etat et d'une nouvelle République qui ne sera pas conjoncturelle, une Algérie pour toutes les générations", a déclaré M. Goudjil dans son allocution d'ouverture des travaux de l'instance de coordination élargie au contrôleur parlementaire et aux bureaux des commissions permanentes.

"Le Conseil de la nation a répondu à l'appel de la patrie et approuvé le projet de révision de la Constitution, après avoir mobilisé tous les moyens nécessaires au débat et à l'expression des opinions", a-t-il rappelé, relavant l'importance d'une participation "active" à la réussite du référendum prévu le 1er novembre prochain.

A ce propos, M. Goudjil a appelé les sénateurs à participer "activement" à la réussite de cette échéance. "Il faut s'organiser, individus et groupes, chacun dans sa wilaya et région pour contribuer fortement à la réussite de ce rendez-vous et  permettre au peuple de s'exprimer librement sur ce projet".

Dans le même cadre, il a appelé les Algériens à une forte participation au référendum et à contribuer à cette  grande réalisation pour faire face aux ennemis de l'Algérie tant à l'intérieur qu'à l'extérieur".


Lire aussi: La nouvelle Constitution contribuera à "l'approfondissement" du processus démocratique


Il a affirmé que juste après le référendum sur la révision de la Constitution, l'Algérie amorcera "une étape importante et décisive avec l'organisation des élections législatives" qui seront précédées par la soumission de la loi organique portant régime électoral au Conseil, soulignant "la nécessité de rompre avec les anciennes pratiques pour permettre aux représentants du peuple d'acquérir la légitimité nécessaire pour le représenter dans la vie politique, après le parachèvement de l'édification des institutions de l'Etat et pour permettre au peuple de jouir de la démocratie effective".

Il a proposé, dans ce sens, l'organisation d'une rencontre sur les collectivités locales, les missions de la Commune et de la wilaya, des élus locaux et le découpage administratif "pour formuler des propositions avant l'adoption de la loi organique portant régime électoral, en vue de combler les lacunes".

La réunion a été ponctuée par la distribution d'un livre aux participants renfermant le bilan du travail du Conseil de la nation depuis avril 2019 à septembre 2020, en insistant sur les plus importantes étapes traversées par l'Algérie durant cette période, notamment l'organisation de la Présidentielle de décembre 2019, et l'élaboration et le débat de l'avant-projet de révision de la Constitution.  

Goudjil appelle les sénateurs à une participation "active" à la réussite du référendum
  Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 16:21     Catégorie : Algérie     Lu : 181 foi (s)   Partagez