Hadj Laaroussi Djamel prend ses fonctions de Commandant de la 2ème Région militaire

Publié le : samedi, 19 septembre 2020 15:39   Lu : 132 fois
Hadj Laaroussi Djamel prend ses fonctions de Commandant de la 2ème Région militaire

ORAN- Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP) a installé officiellement, samedi, le Général-Major Hadj Laaroussi Djamel, dans les fonctions de Commandant de la 2ème Région militaire, en remplacement du défunt Général-Major Souab Meftah, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

"Au nom de Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et conformément au Décret présidentiel du 13 septembre 2020, j’installe officiellement le Général-Major Hadj Laaroussi Djamel, dans les fonctions de Commandant de la

2ème Région militaire, en remplacement du défunt Général-Major Souab Meftah", a-t-il déclaré lors de cérémonie, cité dans le communiqué.

"A cet effet, je vous ordonne de travailler sous son autorité et d'exécuter ses ordres et instructions dans l'intérêt du service, conformément au règlement militaire et aux lois de la République en vigueur, et par fidélité aux sacrifices de nos vaillants Chouhada et aux valeurs de notre Glorieuse Révolution. Qu'Allah nous prête assistance", a-t-il ajouté à l'adressedes cadres et personnels de la Région présents lors de la cérémonie d'installation.

M.Chanegriha a supervisé, ensuite, la cérémonie de passation de l’emblème national.Après la signature du Procès-verbal de passation de pouvoir, le Général de Corps d’Armée a tenu une rencontre avec le Commandement, les cadres et les personnels de la Région, au début de laquelle il a demandé à l’audience d’observer une minute de silence, à la mémoire du défunt le Général-Major Souab Meftah.

Il a prononcé, à l'occasion, une allocution d’orientation, diffusée par visioconférence à travers toutes les unités de la Région, lors de laquelle il a indiqué que l’Algérie s’apprête, dans les semaines à venir, à organiser le référendum sur la Constitution en date du 1er novembre prochain.

"Il m’appartient d’indiquer en cette occasion, alors que nous nous approchons d’une échéance électorale capitale, à savoir le référendum populaire sur le projet de la nouvelle Constitution, prévu pour le 1er novembre prochain, que ce rendez-vous électoral constitue une étape cruciale dans le processus visant à tracer les repères du nouvel Etat algérien, comme l’a promis Monsieur le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, lors de sa campagne électorale", a-t-il déclaré.

Le Chef d'Etat-Major de l'ANP a rappelé, à l'occasion, que l'organisation de ce référendum vise à "concrétiser les attentes légitimes des générations de l’indépendance, qui ont exprimé en toute spontanéité et avec une clarté totale, leurs espoirs de bâtir une Algérie nouvelle, Etat de droit, érigée sur de solides fondements, dont la justice, l’équité et l’égalité des chances entres les enfants de la même patrie seraient les piliers, et où l’on aspire, avant  chose, à l’intérêt suprême de la patrie".

Il a affirmé, à ce titre, que "le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire, fournira tous les efforts nécessaires afin de faire de cette étape cruciale une totale réussite, en soutenant entièrement les démarches des institutions de l’Etat, visant à atteindre de nouveau la renaissance et le progrès de l’Algérie, grâce au plus dévoués et intègres parmi ses fils, en particulier les jeunes qui sont l’atout de la nation, en tout temps".

"Ces jeunes, en qui nous percevons un présage de bon augure pour le présent  et le futur du pays, seront à la hauteur de la lourde responsabilité et des défis rencontrés, et suivront les pas de leurs valeureux ancêtres, qui ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus cher pour la gloire de l’Algérie", a-t-il ajouté.

A ce titre précisément, a-t-il poursuivi, "j’ai donné des instructions strictes à l’ensemble des composantes de l’Armée nationale populaire et des services de sécurité, sur la nécessité de faire preuve des plus hauts degrés de vigilance et de disponibilité, et de veiller à la sécurisation globale et totale de ce référendum, afin de permettre aux citoyens, à travers tout le pays, d’accomplir leur droit et devoir électoral dans un climat de sérénité et de quiétude et ce, dans le cadre de l’immense responsabilité nationale que nous nous enorgueillissons d’assumer, afin de préserver la sécurité et la stabilité de notre pays, qui mérite que nous le défendions aujourd’hui et chaque jour, en toutes circonstances, quelles qu’en soient les sacrifices".

Le Général de Corps d’Armée a abordé, à l'occasion, le programme de préparation des forces pour la nouvelle année 2020-2021, qui doit être exécuté de manière globale et exemplaire, en sus de la nécessité de procéder à une évaluation correcte et objective des travaux inhérents qui ont été réalisés, lors de l’exécution du programme de préparation au combat de l’année précédente 2019-2020.

"Je tiens à souligner, alors que nous apprêtons à entamer le programme de préparations des forces pour la nouvelle année 2020-2021, la nécessité de procéder à une évaluation correcte et objective des travaux inhérents qui ont été réalisés, lors de l’exécution du programme de préparation au combat de l’année précédente 2019-2020, ainsi que sur le souci d’exécuter de manière globale le contenu de la Directive de préparation des forces pour l’année 2020-2021",a-t-il affirmé.

Il a soutenu, à ce propos, que "le Haut Commandement de l’Armée nationale populaire veille scrupuleusement à garantir le plus haut niveau de disponibilité et que la préparation et l’instruction de nos forces armées soient exécutées d’une manière exemplaire, à travers le respect total de toutes leurs étapes, afin que nos forces armées détiennent, en permanence, les rênes de l’accomplissement de leurs missions constitutionnelles, ce que requiert nécessairement que tout le monde, chacun dans la limite de ses prérogatives et le niveau de ses responsabilités, veille à l’application stricte du programme de préparation au combat des différentes composantes du Corps de Bataille".

A la fin de la rencontre, le Général de Corps d’Armée a suivi les interventions des cadres et personnels de la Région et a écouté leurs préoccupations.

Auparavant, le Chef d’Etat-Major de l'ANP a observé un instant de recueillement à la mémoire du défunt Moudjahid "Boudjenane Ahmed, dit SiAbbas" dont le siège du Commandement de la Région porte le nom, en déposant une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative, avant de réciter la Fatiha à sa mémoire et à celle de nos valeureux Chouhada.

Hadj Laaroussi Djamel prend ses fonctions de Commandant de la 2ème Région militaire
  Publié le : samedi, 19 septembre 2020 15:39     Catégorie : Algérie     Lu : 132 foi (s)   Partagez