Enseignement supérieur : toutes les mesures préventives contre le coronavirus seront prises lors de la prochaine rentrée

Publié le : lundi, 13 juillet 2020 20:21   Lu : 13 fois

ALGER- Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a déclaré, lundi à Alger, que toutes les mesures préventives contre la pandémie du coronavirus seront prises lors de la prochaine rentrée universitaire qui se fera progressivement à partir du 23 août.

"Au vu de la conjoncture sanitaire que traverse le pays, toutes les précautions et mesures préventives contre le coronavirus seront prises lors de la prochaine rentrée universitaire qui se fera progressivement à partir du 23 août prochain", a déclaré le ministre à la presse en marge d’une rencontre avec la Fédération nationale des Enseignants Chercheurs et le Syndicat des enseignants chercheurs hospitalo-Universitaires (SNECHU) pour se concerter sur le parachèvement de l’année universitaire actuelle et dessiner les contours de la prochaine rentrée universitaire .

Ces mesures préventives seront appliquées aussi bien dans les universités que dans les résidences universitaires, a-t-il fait savoir, précisant que la reprise des activités pédagogiques sera marquée par "protocole spécial et particulier pour les étudiants en sciences médicales, vu la spécificité de cette formation".

Précisant que cette rencontre sera suivie d’autres rencontres de concertation avec les représentants des enseignants universitaires, les étudiants et les travailleurs, le ministre a souligné que la stratégie de relance et de développement de l’université vise à améliorer la qualité de la formation et de la recherche et à renforcer la responsabilité de l’université.

Cette démarche exige, a-t-il dit, de "renouveler les méthodes de travail, d’adopter des approches participatives dans le cadre d’une gouvernance universitaire qui se base sur la transparence et s'adapte aux mutations de notre société, au renouveau et à l’innovation à travers le monde".

Pour concrétiser cette démarche qui permet de mettre en œuvre le plan d’action du gouvernement dans ce secteur, l’accent sera mis sur plusieurs axes prioritaires, dont le parachèvement du processus de révision de la feuille de route de la formation supérieure , le développement des compétences du secteur dans le domaine de la numérisation, l’adoption de "nouveaux modes" d’enseignement, à l’instar de l’enseignement à distance, virtuel, mixte et par alternance outre le renforcement du processus de création de pôles d’excellence, l’appui du réseau des écoles nationales supérieures et le renforcement des capacités des établissements du secteur dans la promotion des modes d’évaluation.

L'accent sera également mis sur la relation université-entreprise à travers l'implication "effective" de l'université dans les projets d'innovation par la création des start-up, l'accompagnement et le soutien des universités du Sud en matière d'encadrement pédagogique et de rayonnement culturel, a mis en avant le ministre.

Dans le même sillage, le ministre a indiqué qu'il sera question aussi de l'activation de la déontologie professionnelle de l'université, de la lutte contre l'extrémisme et la violence en milieu universitaire, et ce en associant tous les acteurs à l'élaboration d'une nouvelle charte de déontologie universitaire et en recentrant la coopération internationale sur le concept de partenariat gagnant-gagnant.

Benziane a fait savoir que son département "procèdera à la réforme du système des œuvres universitaires conformément aux principes de l'équité et de l'efficacité", afin de booster sa performance, d'améliorer la qualité des services, d'animer la vie estudiantine et de promouvoir les activités culturelles, scientifiques et sportives dans le milieu universitaire.

S'agissant du dossier de la retraite des enseignants chercheurs, le ministre s'est engagé à le prendre en charge selon "une approche participative" en concertation avec l'ensemble des partenaires sociaux en vue de mettre en place des mécanismes idoines permettant aux universités d'améliorer le niveau de l'encadrement pédagogique et scientifique, outre l'attirance de nouvelles compétences.

Lors de cette rencontre, les représentants des deux syndicats ont unanimement souligné que la conjoncture exceptionnelle que traverse le pays nécessitait davantage de coordination et de concertation pour surmonter les différentes difficultés", mettant en avant le niveau du E-learning qui s'est trouvé une place après la propagation de la pandémie Covid-19.

Enseignement supérieur : toutes les mesures préventives contre le coronavirus seront prises lors de la prochaine rentrée
  Publié le : lundi, 13 juillet 2020 20:21     Catégorie : Algérie     Lu : 13 foi (s)   Partagez