Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie de la Déclaration du 1er Novembre

Publié le : mercredi, 01 juillet 2020 10:26   Lu : 8 fois
Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie de la Déclaration du 1er Novembre

ALGER - Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a appelé mardi à accorder au dossier de la mémoire nationale l’importance qui lui sied, et particulièrement à tout ce qui touche à la Déclaration du 1er Novembre, "dont la portée et le contenu requièrent davantage d’approfondissement".

A l’issue du vote à l’unanimité de la loi portant adoption du 8 mai Journée nationale de la Mémoire, M. Goudjil a relevé "l’impératif de méditer et d’approfondir davantage la lecture et l’interprétation de la teneur de la Déclaration du 1er Novembre en termes d’écriture et de l’aspect historique, particulièrement en cette période".

L’écriture de l’histoire de l’Algérie "n’a toujours pas abordé, dans le détail, certains aspects de cette Déclaration", a-t-il souligné.

Le président du CN par intérim a invité le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni à l’étude "approfondie" de la Déclaration, et à l’explication phraséologique et lexicale de son contenu.


Lire aussi: Conseil de la nation: La loi portant institution du 8 Mai, Journée nationale de la mémoire adoptée à l'unanimité


"Il faut s’approfondir dans l’interprétation de la Déclaration du 1er Novembre telle qu’elle a été pensée par ses initiateurs", a estimé M. Goudjil pour qui les six (6) membres historiques étaient des "génies et des militants imprégnés de la doctrine du Mouvement national".

"Une telle entreprise permettra incontestablement aux générations montantes d’avoir accès à l’histoire véridique et à la signification exacte de la Révolution de libération, fondée sur l’action collective loin de tout leadership, contrairement à de nombreuses révolutions dans le monde, a-t-il expliqué.

La Déclaration du 1er Novembre "n’a pas été conçue au nom d’un parti mais au nom du peuple et pour le peuple, le slogan qui lui avait été choisi et qui restera à jamais", a-t-il ajouté précisant que cette Déclaration "est en soi un appel à l’ensemble du peuple algérien, en tant qu’individus et non en tant que partis".

Dans une déclaration à la presse en marge de la séance du vote de la loi portant adoption du 8 mai Journée nationale de la Mémoire, Tayeb Zitouni a déclaré "je suis fils de l’Algérie et je ne possède qu’une seule nationalité", apportant ainsi un démenti "aux rumeurs sur sa détention d’une autre nationalité".

Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie de la Déclaration du 1er Novembre
  Publié le : mercredi, 01 juillet 2020 10:26     Catégorie : Algérie     Lu : 8 foi (s)   Partagez