Décès du moudjahid Khelifa Abdelkader dit "El Moudareb"

Publié le : jeudi, 25 juin 2020 11:46   Lu : 18 fois

ALGER- Le moudjahid et ancien membre du Conseil de la nation, Khelifa Abdelkader dit "El Moudareb" (l'instructeur) est décédé mercredi à l'âge de 88 ans, a indiqué le ministère des Moudjahidine et des Ayants-droit jeudi dans un communiqué.

Né à Bir Ghebalou (wilaya de Bouira) le 27 septembre 1932, le défunt a fait l'école primaire de 1938 à 1946. Une fois le Certificat d’étude primaire (CEP) décroché, il prit la route en direction d’El Harrach à Alger pour poursuivre ses études mais a vite quitté l'école en raison de sa condition sociale.

Il a adhéré à l'action politique et militante au sein du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) en 1950. Le défunt a également contribué, au moment du déclenchement de la Glorieuse guerre de libération, à la création d'une cellule de fedaiine avec nombre de moudjahidine à El Harrach.

Dès qu’il s’était rendu compte que sa qualité de moudjahid avait été dévoilée, il rejoignit le maquis au sein d'un régiment de l'Armée de libération nationale (ALN) dans la région I (4ème wilaya historique), où il a été chargé de ramener les armes du Maroc.

Il se déplaça par la suite à la région d’El Barouaguia où il était chef de groupe et instructeur de régiment, spécialisé en déminage et fabrication d’explosifs dans les Régions I et III dans la 4ème wilaya historique.

Le défunt a, plus tard, été nommé comme agent militaire dans le commandement de la même Région, puis responsable de Région, avant d’occuper le poste de responsable d’information et de contacts jusqu’au cessez-le-feu en 1962.

Au lendemain de l’indépendance, feu moudjahid Khelifa a eu à travailler comme cadre dans la Gendarmerie nationale (GN), puis Commandant de la Région I de la GN d’abord à Blida, ensuite à Béchar puis à Oran. Au cours de son parcours, il a été promu au grade d’inspecteur général au commandement de la GN, avant d’occuper le poste de wali de Saida, Sidi Belabbas et Batna.

Il finit en qualité de membre au sein du Conseil de la nation.

En cette douloureuse occasion, le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a adressé à la famille du défunt et ses compagnons d’armes, ses sincères condoléances et son entière empathie, priant le Tout-Puissant d’accueillir le défunt en Son vaste paradis aux côtés de ceux qu’Il a comblés de Sa miséricorde et de prêter à sa famille patience et courage, a conclu le communiqué.

           

 

Décès du moudjahid Khelifa Abdelkader dit "El Moudareb"
  Publié le : jeudi, 25 juin 2020 11:46     Catégorie : Algérie     Lu : 18 foi (s)   Partagez