Décès du moudjahid Senoussi: le ministre des Moudjahidine salue son riche parcours

Publié le : mardi, 23 juin 2020 20:36   Lu : 30 fois
Décès du moudjahid Senoussi: le ministre des Moudjahidine salue son riche parcours

ALGER- Le ministre des Moudjahidine et des Ayant droits, Tayeb Zitouni a adressé, mardi, un message de condoléances à la famille du moudjahid Hocine Senoussi, décédé mardi des suites d'une longue maladie, dans lequel il a salué son riche parcours avant et après l'indépendance.

J'ai appris avec une profonde affliction le décès du Colonel à la retraite Hocine Senoussi, mardi à l'hôpital Ain Naadja d'Alger, a écrit le ministre dans son message de condoléances.

Né le 08 février 1935 à Ouled Mimoun (Tlemcen), le défunt a grandi dans une famille conservatrice, attachée aux valeurs islamiques et imprégnée du sens de patriotisme.

Après des études primaires dans sa ville natale, il entre au lycée à Tlemcen qu'il a quitté après la grève des étudiants en 1956 pour rejoindre les rangs du Front de libération nationale au camp de Khemisat (Maroc).

En 1957, le Colonel Boussouf de passage dans ce camp, s'apercevant du niveau élevé de certains djounoud en choisit une dizaine qu'il envoya au Caire en Egypte, pour une formation plus approfondie. Le regretté Hocine Senoussi s'est orienté vers l'aviation et suivi un premier stage de pilote de chasse dans l'Ecole de l'air de Bilbéis (Egypte).

Diplômé de cette école en 1959, il continue sa formation à l'académie militaire de Baghdad sur des bombardiers Iliouchine Il-28. En 1961, il a été sélectionné pour une formation complémentaire sur hélicoptères sous la houlette du lieutenant Said Ait Messaoudène à Bichek- Kirghizstan en Union Soviétique dans le grand Centre de formation.

L'achèvement de cette formation coïncidait avec le cessez le feu en 1962.

Après l'indépendance, il dirige la première école de pilote d'hélicoptères de Chéraga puis l’école militaire de l'air de Laghouat. Il est désigné Attaché militaire à Tripoli, Baghdad, puis à Rome avant de prendre sa retraite en 1986 avec le grade de Colonel.

Il occupe après cela de hautes fonctions dans le domaine culturel, dont le poste de Directeur général de l'Office de Riadh El Feth (Oref).

Décès du moudjahid Senoussi: le ministre des Moudjahidine salue son riche parcours
  Publié le : mardi, 23 juin 2020 20:36     Catégorie : Algérie     Lu : 30 foi (s)   Partagez