Print this page

Décès de la moudjahida Leuldja Aoudia

Publié le : mercredi, 10 juin 2020 19:41
  • Partagez
Décès de la moudjahida Leuldja Aoudia

ALGER - La moudjahida Leuldja Aoudia est décédée mercredi à l'aube à Paris à l’âge de 81 ans des suites d'une maladie cardiovasculaire, a-t-on appris auprès de ses proches.

La moudjahida Aoudia, née en 1939 à Aomar (wilaya de Bouira), est considérée comme la première femme à rejoindre les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN) de 1955 à 1962.

En 1956, Aoudia est envoyée en France en tant qu'agent de liaison permanente à l’échelle zonale (Paris 5ème), jusqu’à août 1962, date de son retour vers l’Algérie libre et indépendante.

Aoudia, qui travaillait comme infirmière à l’hôpital Cochin (Paris 14ème), avait pour mission d’acheminer des médicaments et des instruments chirurgicaux sous les ordres du professeur Boudjellab au dépôt de Bobigny. Elle avait également transporté des armes et de l’argent d’un endroit à un autre selon les instructions et les ordres, a-t-on ajouté.

La moudjahida avait approché ou était en lien direct ou indirect avec de grandes figures de la révolution comme Moussa Benmoussa, dit El-Braïdji, qui l’a chargé des transferts d’argent et de mandats pour les moudjahidine.

Arrêtée à plusieurs reprises, Aoudia a été relâchée à chaque fois pour manque de preuve. En août 1962, à peine l’Algérie indépendante, elle rentre au pays où elle s'est vue confier l’encadrement des femmes algériennes à Tizi-Ouzou. En 1977, elle repart en France où elle reprend son métier d’infirmière.

Décès de la moudjahida Leuldja Aoudia
  Publié le : mercredi, 10 juin 2020 19:41     Catégorie : Algérie     Lu : 0 foi (s)   Partagez