Propos du consul général du Maroc à Oran : indignation de représentants de la société civile à l’ouest du pays

Publié le : vendredi, 15 mai 2020 19:28

ALGER- Des représentants du mouvement associatif, des personnalités sportives et artistiques de l'Ouest du pays se sont indignés des propos "irresponsable" du Consul général du Royaume du Maroc à Oran au sujet de l'Algérie, affirmant qu’une "telle sortie irréfléchie et répréhensible ne fera que renforcer davantage la cohésion entre les deux peuples".

"Les propos immoraux du Consul général du Royaume du Maroc à Oran qualifiant indûment l'Algérie de pays ennemi transgressent tous les us diplomatiques et font fi des relations de fraternité et d’estime liant les deux peuples marocain et algérien, et qui sont la résultante d’une histoire commune et de liens de sang et de parenté", ont écrit ces représentants de la société civile dans un communiqué.

"Cette sortie étrange et pas du tout innocente a été fortement réprouvée et dénoncé, avant nous-mêmes, par nos frères marocains, tant ceux établis dans leur deuxième pays, l'Algérie que par la majorité du peuple marocain dans son pays", soulignent les signataires.

Et d’affirmer qu’une "telle sortie irréfléchie et répréhensible ne fera que renforcer davantage la cohésion entre les deux peuples algériens et marocain, partant du fait que l'Algérie avait été et continue à être une terre d’accueil pour les frères marocains et à veiller à leur réserver le même traitement que ses citoyens".

Saluant "la position du peuple marocain, toutes obédiences confondues, qui a dénoncé les graves propos du Consul général du Maroc à Oran à travers les réseaux sociaux", les signataires du communiqué estiment que "c’est là une réaffirmation de l’attachement du peuple marocain à la fraternité avec les ses frères algériens".

Pour ces représentants de la société civile, le destin des deux peuples "ne saurait être affecté par de telles propos irresponsables et pleins de haine et de rancœur". Bien au contraire, les Algériens et les Marocains ont toujours prouvé qu’ils partageaient le même ressenti lors des occasions décisives, sportives et culturelles, soulignent les mêmes sources qui rappellent les célébrations populaires au Maroc frère suite aux victoires de l'équipe nationale algérienne de football durant les Coupes du monde 2010 et 2014 et la Coupe d'Afrique des nations de 2019.

"Ces scènes magnifiques ont démontré indiscutablement qu'aucune force, aussi exceptionnelle soit-elle, ne saurait saper les fondements de la fraternité entre Algériens et Marocains, telle qu’elle s’est manifestée à travers le soutien du peuple algérien à ses frères marocains lors des importantes stations culturelles et sportives, à l'instar de la Coupe du monde 1986 à Mexico et des succès des champions marocains lors des compétitions internationales comme Saïd Aouita, Hicham El Guerrouj et Nawel El Moutawakel et bien d’autres".

"Le soutien apporté par l'ancienne vedette de l'équipe nationale de football, Lakhdar Belloumi, au dossier de candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde 2026 en est une autre preuve", pour les signataires du communiqué.

Soulignant que "nombreuses et innombrables sont les stations de la synergie fraternelle entre les peuples algérien et marocain", ils rappelant, en outre, "l'ambiance extraordinaires caractérisant toujours l’accueil réservé aux artistes des deux pays par les publics algérien et marocain".

Le communiqué conclut par un appel aux forces vives, mouvements associatifs, acteurs de la société civile et personnalités nationales, culturelles et sportives des deux pays à "barrer la route" aux ennemies des deux peuples, algérien et marocain, et "aux semeurs et inspirateurs de la Fitna".

Propos du consul général du Maroc à Oran : indignation de représentants de la société civile à l’ouest du pays
  Publié le : vendredi, 15 mai 2020 19:28     Catégorie : Algérie     Lu : 59 foi (s)   Partagez