Forte volonté politique à appliquer la Loi contre les inspirateurs de la Fitna sur les réseaux sociaux

Publié le : mercredi, 13 mai 2020 16:58
Forte volonté politique à appliquer la Loi contre les inspirateurs de la Fitna sur les réseaux sociaux

ALGER- Le ministre conseiller à la Communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaïd a mis en avant, mercredi à Alger, "la forte volonté politique à appliquer la Loi contre quiconque exploite les réseaux sociaux pour offenser les personnes et semer la Fitna".

"Il y a une très forte volonté politique à appliquer la Loi à l’encontre des individus exploitant les réseaux sociaux pour offenser des personnes et semer la Fitna", a souligné M. Belaïd lors d'une conférence de presse en réponse à une question sur des arrestations pour publication sur les réseaux sociaux.

"Ces personnes ont à affaire à la Loi et seule la Justice est habilitée à trancher leurs dossiers conformément au Code de procédures pénales, adopté récemment par le Parlement", a-t-il indiqué.

Soulignant "l’impératif respect de la Loi, notamment pour ceux qui ne s’y sont jamais soumis parce qu’elle était piétinée", M. Belaïd a averti que "quiconque transgresse la Loi, fera face à la Justice". Néanmoins, a-t-il assuré "l’Etat veillera à rendre justice à toute personne injustement accusée".

Evoquant certains cas, comme l’information fallacieuse sur la fermeture des stations-service qui "a provoqué une crise majeure", ainsi que d'autres cas "plus graves", le Porte-parole de la présidence de la République a appelé à "la responsabilité et au respect de la pratique de la liberté".

Dans le même sillage, M. Belaïd a souligné que les amendements proposés dans la mouture de la Constitution "ouvrent grand la porte aux libertés, notamment en matière de presse et son immunisation contre les dérapages pour sa protection et la protection des journalistes".

Concernant l'ouverture de la Télévision publique à l'opposition, le ministre conseiller à la Communication a précisé que cette démarche "est à ses débuts et il faut faire preuve de patience", faisant état d’un "programme pour l'accès des représentants de l'opposition à la Télévision nationale, tant les partis politiques, et la société civile, que des experts et des compétences nationales".

Forte volonté politique à appliquer la Loi contre les inspirateurs de la Fitna sur les réseaux sociaux
  Publié le : mercredi, 13 mai 2020 16:58     Catégorie : Algérie     Lu : 28 foi (s)   Partagez