Coronavirus : prolongation de la fermeture des écoles, des universités et des centres de formation

Publié le : mardi, 31 mars 2020 21:15   Lu : 2082 fois
Coronavirus : prolongation de la fermeture des écoles, des universités et des centres de formation

ALGER- Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mardi soir la prolongation de la fermeture des écoles, des Universités et des centres de formation professionnelle et ce, dans le cadre des mesures de prévention et de lutte contre la propagation du Coronavirus.

L'annonce a été faite lors d'une rencontre entre le Président Tebboune et des représentants d'organes de presse nationaux.    

Le Président de la République avait ordonné, le 12 mars dernier, la fermeture des écoles des trois cycles d'enseignement, ainsi que des Universités et établissements de la formation professionnelle, jusqu'à la fin des vacances de printemps le 5 avril prochain afin d'éviter la propagation du coronavirus.

La décision concerne aussi les établissements de formation relevant du secteur de la Formation et de l'enseignement professionnels, ainsi que les écoles coraniques, les zaouias, les classes d'alphabétisation et tous les établissements éducatifs privés et les jardins d'enfants.

 

Président Tebboune : l’Algérie a été la première à prendre les mesures contre le coronavirus

 

ALGER- Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, mardi, que l’Algérie avait été la première à prendre les mesures nécessaires face au nouveau Coronavirus.

Concernant les décisions prises face à cette pandémie, le Président Tebboune a déclaré, dans une rencontre avec des médias nationaux, "nous avons été les premiers à réagir, et ce, avant même les pays européens", citant à ce propos "la fermeture des écoles, des lycées, des universités voire même les stades" en tant que mesure préventive.

A ceux qui disent que l’Algérie a tardé à prendre des mesures préventives contre l’épidémie, le Président de la République a rappelé que les décisions prises dès le recensement du premier cas de coronavirus, introduit par un ressortissant étranger.

"Nous avons été les premiers à effectuer des contrôles aux niveaux des aéroports et des ports et à rapatrier nos ressortissants, notamment de Wuhan (Chine), et à les placer en quarantaine", a-t-il soutenu à ce propos.

Et d’ajouter que ces allégations procèdent d'une "virulente attaque" contre l’Algérie, évoquant "des parties qui ne digèrent toujours pas la stabilité dont jouit notre pays".

Par ailleurs, le Président de la République a affirmé que "l’Algérie n’a rien à cacher" concernant cette épidémie.

 

 

Coronavirus : prolongation de la fermeture des écoles, des universités et des centres de formation
  Publié le : mardi, 31 mars 2020 21:15     Catégorie : Algérie     Lu : 2082 foi (s)   Partagez