Oran: un respect scrupuleux du confinement partiel

Publié le : mardi, 31 mars 2020 17:37   Lu : 738 fois
Oran: un respect scrupuleux du confinement partiel

ORAN - Le confinement sanitaire partiel imposé par les hautes autorités du pays dans la wilaya d’Oran, à l’instar d’autres wilayas du pays, dans le cadre de la prévention contre la propagation du coronavirus, est scrupuleusement respecté par les citoyens, a-t-on constaté.

Lundi soir, au troisième jour de cette mesure, hormis les patrouilles de la police, les rues de la ville étaient vides, contrairement à d’habitude où elles bondaient de monde à ce moment.

Un dispositif sécuritaire fixe et mobile a été mis en place par la gendarmerie nationale, en coordination avec les services de la sûreté d’Oran, à travers tout le territoire de la wilaya, pour empêcher la circulation des personnes les rassemblements, à l’exception des citoyens détenteurs d’une autorisation, a indiqué lundi soir lors d’un point de presse, le responsable de la cellule de communication du groupement territorial de la gendarmerie nationale, le commandant Mohamed Lotfi.

Les citoyens montrent une compréhension quant au danger du coronavirus, notamment en ce qui concerne la nécessité de se conformer au confinement partiel dans les foyers. Une heure avant le début du confinement fixé entre 19 heures à 7 heures du matin de la journée suivante, les rues se vident peu à peu et les commerçants ferment leurs boutiques, a-t-on constaté.

Le chef de brigade de circulation et de sécurité routière de la sûreté de wilaya d’Oran, Sekkar Hadj Salah, a salué la réponse des citoyens à ces mesures, déclarant à la presse: "nous avons constaté une réaction importante de la part des citoyens, ce qui dénote de leur compréhension du danger de la situation".

Quelques citoyens que l’APS a rencontrés juste avant l’entrée en vigueur du confinement partiel ont indiqué qu’ils ont eux-mêmes pris l’initiative de se confiner chez eux plusieurs jours avant la décision des autorités, soulignant la responsabilité et le rôle des parents à inciter les enfants au respect total du confinement partiel.


Lire aussi: COVID 19-Oran: placement d’une dizaine de SDF au centre d’hébergement d’El Ekhmul


Les jeunes, qui avaient pris auparavant l’habitude de veiller dans le périmètre de leurs cités, font montre de compréhension et de respect de ce confinement partiel, a-t-il fait remarquer.

Mustapha (28 ans), qui se dépêchait pour rejoindre le domicile familial avant 19 heures, a confié qu’il a l’habitude de pratiquer du sport à ces heures-ci au niveau de la forêt d’El Menzeh (ex-Canastel). "Après la décision du confinement partiel, je me suis résolu à faire mes exercices à la maison", a-t-il dit.

D’autre part, soutenant les activités de sensibilisation sur la prévention contre cette épidémie et la nécessité de se conformer au confinement partiel, la direction des affaires religieuses et waqfs a appelé les muezzins et Imams à sensibiliser les citoyens sur la nécessité d’éviter de sortir et de respecter la durée du confinement partiel, et ce par l’utilisation des hauts parleurs après chaque appel à la prière.

Le conseil de bienfaisance de cette direction a lancé, en coordination avec "l’association des jeunes instruits", une initiative consistant à offrir des repas chauds au staff médical, qui est au chevet des malades atteints du coronavirus à l’Etablissement hospitalier universitaire (EHU) "1er novembre" d'Oran.

A signaler que les services de la gendarmerie nationale et de la sûreté de wilaya d’Oran ont pris à leur charge les opérations de nettoyage et de stérilisation dans la ville d’Oran et ses environs, dans le cadre de la prévention contre le virus Corona.

Oran: un respect scrupuleux du confinement partiel
  Publié le : mardi, 31 mars 2020 17:37     Catégorie : Régions     Lu : 738 foi (s)   Partagez