Président Tebboune : l'Algérie n'autorisera jamais la poursuite des pratiques qui ont semé les graines de la corruption politique

Publié le : mercredi, 18 mars 2020 21:55   Lu : 33 fois
Président Tebboune : l'Algérie n'autorisera jamais la poursuite des pratiques qui ont semé les graines de la corruption politique

ALGER- Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé mercredi que "l'Algérie n'autorisera jamais la poursuite des pratiques qui ont semé les graines de la corruption politique et financière et qui ont failli ébranler les fondements de l'Etat".

Dans un message adressé au peuple algérien à l'occasion de la fête de la Victoire coïncidant avec le 19 mars de chaque année, le Président de la République a indiqué que "l'Algérie n'autorisera jamais la poursuite de telles pratiques qui ont semé les graines de la corruption politique et financière et perverti la morale, des pratiques à l'origine du désespoir de nos jeunes et qui ont failli ébranler les fondements de l'Etat".

"Nous poursuivrons avec détermination la moralisation de la vie politique en recourant aux compétences nationales en Algérie et à l'étranger, mais aussi au potentiel de nos jeunes et à leur créativité", a-t-il souligné, ajoutant "une telle démarche en appelle aux sacrifices de nos hommes".

"Dernier maillon des épopées de la Résistance populaire ayant duré 132 ans contre un occupant inique, la flamme de Novembre anime encore la fougue de nos jeunes, imprégnés de l'esprit nationaliste, comme si le serment des Chouhada a été écrit aujourd'hui avec les mêmes repères et constances de notre identité nationale", a rappelé le Président Tebboune, rassurant que "l'Algérie demeure fidèle au serment des chouhada et va de l'avant sur la voie tracée par de vaillants moudjahidine et des nationalistes dévoués, à l'abri des épreuves et loin des nostalgies et des espérances illusoires nourries par des esprits malades qui se font le relais d'un système culturel et intellectuel raciste et colonial, mû par une inclination à l'esclavage des peuples et au pillage de leurs ressources".

A cette occasion, Le Président de la République a indiqué qu"en cette difficile épreuve induite par la propagation, au niveau mondiale, de la pandémie du nouveau Coronavirus, nous nous remémorons les hauts faits de notre Glorieuse Guerre de libération dont la puissance et la portée ont épuisé, au lendemain d'un certain 1er Novembre, les forces de l’ennemi et brisé son arrogance dans nos monts, nos villages et nos villes et dans les quatre coins du pays", ajoutant que "ces hauts faits qui témoignent d'un lourd tribut, ont été couronnés de la Victoire que nous célébrons le 19 mars de chaque année, mois des chouahada dont les sacrifices illuminent notre voie et à la mémoire desquels nous nous inclinons avec déférence".

"Je ne manquerai pas, à cette occasion, de rappeler la responsabilité dont l'Etat est investi en matière de préservation de la Mémoire nationale et de collecte de tous ses éléments, qu'ils soient disponibles à l'intérieur du pays, à l'instar des témoignages de moudjahidine, des manuscrits, des monuments historiques, des enregistrements audio ou vidéo et des films documentaires, ou à l'étranger, par la récupération des archives de notre pays datant de la période coloniale et des crânes des symboles de la Révolution populaire, de la trempe de Cherif Boubaghla et Cheikh Bouziane", souligne encore le Président Tebboune.

Il a estimé, dans ce sens, que la liste "doit être élargie aux dépouilles se trouvant sur le territoire français, ces dernières ne devant pas être placées dans des caves ou des tombes inconnues, mais plutôt être inhumées à nouveau avec tous les honneurs qui leur reviennent à la hauteur de leurs sacrifices, dans des cimetières pour Chouhada sous le ciel de leur pays".

"La célébration du 19 mars nous invite à redoubler d'effort à l'effet d'ancrer notre appartenance à la référence du 1er Novembre, une démarche placée au centre des engagements que j'ai commencé à concrétiser avec la contribution des bonnes intentions, par un travail assidu visant l'édification de la nouvelle République dont les bases constitutionnelles fédératrices d'énergies et valables pour tous les mandats sont en passe d'être assises", a conclu le Président de la République.

 

Président Tebboune : l'Algérie n'autorisera jamais la poursuite des pratiques qui ont semé les graines de la corruption politique
  Publié le : mercredi, 18 mars 2020 21:55     Catégorie : Algérie     Lu : 33 foi (s)   Partagez