Importance des amendements constitutionnels dans la consécration des libertés et droits

Publié le : mardi, 10 mars 2020 09:19

SIDI BEL-ABBES - Les participants à un colloque international sur "les Constitutions dans les pays Arabes et la réalité du changement dans la société-lecture transversale" ont insisté, lundi à Sidi Bel Abbes, sur l’importance des amendements constitutionnels dans la consécration des droits et libertés.

Les intervenants au cours du colloque, organisé lundi à l’Université Djillali Liabes, parmi les enseignants universitaires et spécialistes en droit en provenance de l’intérieur et de l’extérieur du pays, ont mis en exergue l’importance des amendements constitutionnels pour consacrer davantage les principes des libertés et des droits des citoyens, tout en oeuvrant à leur défense, avant d'insister sur la séparation et l’équilibre entre les pouvoirs pour consacrer la démocratie.

Le président de la commission scientifique du colloque, Belabbes Lababir, a mis l’accent sur l’impératif d’amender les Constitutions qui s’appuient sur les articles qui évoquent l’indépendance des magistrats, renforcent les droits des citoyens et accordent de l’intérêt aux institutions de contrôle.

M. Lababir a mis en avant l’importance de traiter le niveau des amendements des Constitutions dans le cadre d’une demande sociale centrée sur les droits de tous les citoyens et les libertés d’expression, d’opinion, de réunion, de manifester, de respecter la vie privée et d’ester en justice, soulignant l’importance des amendements constitutionnels dans la séparation entre les pouvoirs et de leur équilibre.


Lire aussi: Révision de la Constitution: la première mouture communiquée "très prochainement" pour enrichissement


D’autre part, le vice-président du centre "Madar el Maarifa" de la recherche et des études de Tébessa, l'avocat Me. Ali Taleb, a estimé que "la Constitution algérienne est un exemple" et qu’il est "possible d’apporter des amendements à son contenu en renforçant les droits, à l’instar de celui de manifester pacifiquement, les droits et libertés relatifs à la presse à condition qu’ils ne touchent pas les droits des autres et l’ordre public."

Les intervenants au cours de la rencontre, qui se sont succédés à la tribune, ont abordé plusieurs thèmes, à l’instar "les causes de la révision des Constitutions", "la réalité de consacrer le principe de la séparation des pouvoirs dans les amendements des Constitutions arabes", "les amendements constitutionnels, problématique de la construction d’un Etat de droit et des droits", "l’état constitutionnel des citoyens arabes", "la Constitution et la pratique dans les pays arabes", entre autres.

Ce colloque de deux jours a été organisé à l’initiative du centre El Madar El Maarifi de recherche et des études de Tébessa, en collaboration avec le Laboratoire des dimensions culturelles et des transformations politiques et sociales de l’université d’Oran et la faculté des Sciences humaines et sociales de l’université Djillali Liabes de Sidi Bel-Abbes, avec la participation d’enseignants d'universités du pays, ainsi que des universités de Tunisie, du Maroc, d’Irak, d’Egypte, du Liban et du Sultanat d’Oman.

Importance des amendements constitutionnels dans la consécration des libertés et droits
  Publié le : mardi, 10 mars 2020 09:19     Catégorie : Algérie     Lu : 128 foi (s)   Partagez