La consécration du 22 février une Journée nationale "valeur ajoutée"

Publié le : samedi, 22 février 2020 18:55   Lu : 124 fois

CONSTANTINE- Le président du parti AHD 54, Ali Fawzi Rebaine a estimé samedi à Constantine que la consécration du 22 février une Journée nationale constitue "une valeur ajoutée qui viendra renforcer et appuyer les revendications du peuple pour les libertés et l’égalité".

S’exprimant au cours d’une rencontre d’information tenue au quartier Bab El Kantra, au centre-ville de Constantine, M. Rebaine a considéré que la décision du Président de la République de décréter le 22 février  Journée nationale, constitue une "reconnaissance du fait du hirak".

Estimant que le Hirak "appartient au peuple", le président du parti Ahd 54, a déclaré qu’il "attend du Président de la République qu’il soit tranchant sur les questions de fonds relatives aux libertés", appelant dans ce sens, "pour qu’il n’y aura pas de détenus politique et d’opinion en Algérie".

Evoquant le projet d’amendement de la Constitution, M. Rebaine a estimé que "l’alternance au pouvoir, l’indépendance de la justice, la liberté de la presse, l’indépendance des institutions représentatives et exécutives figurent parmi les points incontournables à prendre en considération dans le cadre de ce chantier".

Plaidant pour une Constitution "consensuelle favorisant les libertés sans restriction et sans arrières pensées politiques", M. Rebaine a indiqué qu’il était temps de "tourner la page des dépassements et déraillements vécus par le passer, et d'écrire une nouvelle page d’histoire pour les futures générations".

Le peuple algérien a de tout temps était "révolutionnaire" et "n’a jamais accepté la division", a encore considéré M. Rebaine, qui a appelé dans ce contexte, à l’édification d’un Etat de droit basé sur les critères de la compétence et la transparence, loin des intérêts personnels.

Mettant l'accent sur l’importance de la société civile dans l’accompagnement des efforts du développement national à travers le contrôle notamment, M. Rebaine a appelé à l’amélioration des conditions des partis politiques qui "ne doivent pas dépendre du ministère de l’Intérieur, mais du ministère de la Justice".

S’agissant des questions liées à l’économie nationale, M. Rebaine a plaidé pour la consolidation de l’autosuffisance alimentaire à travers la valorisation du secteur de l’agriculture, moteur de l’épanouissement économique du pays, a-t-il considéré.

La consécration du 22 février une Journée nationale "valeur ajoutée"
  Publié le : samedi, 22 février 2020 18:55     Catégorie : Algérie     Lu : 124 foi (s)   Partagez