Garantir un enseignement "équitable" dans toutes les wilayas du pays

Publié le : dimanche, 16 février 2020 18:54   Lu : 2 fois
Garantir un enseignement "équitable" dans toutes les wilayas du pays

ALGER - Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout, a mis en avant, dimanche à Alger, l'impératif de garantir un enseignement "équitable" à l'ensemble des élèves à travers la réduction des disparités enregistrées entre wilayas et parfois dans une même wilaya.

Intervenant lors de la rencontre Gouvernement-walis, le ministre a mis l'accent sur l'impératif de "garantir un enseignement de qualité, équitable et globale au profit de tous les élèves, et ce, à travers la réduction des disparités enregistrées entre wilayas et parfois dans une même wilaya en matière de normes de scolarisation, d'encadrement pédagogique et de système de double vacation".

Il a appelé, à cet effet, à "la mise en place de programmes et de contenus pédagogiques s'inscrivant dans le cadre des préoccupations nationales en vue de préparer le citoyen de demain et concrétiser les objectifs de la société, à savoir la promotion de l'école en un espace de prospérité et de progrès pour réaliser les objectifs de la réduction des disparités sociales et économiques à travers les différentes régions du pays, notamment les zones isolées et enclavées".

M. Ouadjaout a estimé, dans ce sens, que "le principe d'égalité est important pour l'Etat, d'où l'impératif pour tous d'œuvrer au renforcement de la bonne gouvernance à la lumière des principes de transparence, d'égalité et de respect de la loi", soulignant "la nécessité du respect de la souveraineté de la loi, de la valorisation du mérite et de la compétence et de l'introduction des technologies de l'information et de la communication (TIC), afin de garantir l'efficacité dans les établissements éducatifs, outre la rationalisation des dépenses, la lutte contre toutes les formes de gaspillage et l'encouragement des ressources humaines à travers la communication permanente avec les parties concernées, notamment au niveau local".

Le ministère de l'Education prend en charge, en collaboration avec d'autres départements ministériels, "nombre d'opérations de soutien et de solidarité scolaires à travers l'octroi de la bourse scolaire (5.000 Da), en sus de la fourniture de livres et d'affaires scolaires à titre gracieux ainsi que le transport".


Lire aussi: Le Président Tebboune met en avant l'impérative révision du système éducatif 


Concernant l'introduction des TIC, le ministre a insisté sur l'importance de poursuivre les efforts afin de consolider la numérisation et développer un système informatique permettant le suivi de la situation, soulignant "l'importance de l'amélioration du service public pour la prise en charge des préoccupations des corporations éducatives et la mise en place d'un cadre de gestion basé sur la reddition de compte".

Il a rappelé, dans ce contexte, que le secteur s'attèle à l'élaboration de "références de compétences professionnelles et des plans de formation au profit de tous les personnels parallèlement à la promotion de la formation à distance pour le personnels de l'Education, à la production de contenus numériques avec la mise en place d'un réseau national numérique.

Le ministre a évoqué, en outre, l'intérêt à accorder aux instituts de formation et la révision de leurs missions juridiques avec la refonte du système de la formation spécialisée et continue.

Par ailleurs, M. Ouadjaout a plaidé pour une approche "participative" à construire avec les parties concernées à travers l'adoption d'une feuille de route consensuelle, qui aura l'appui de tous les acteurs, outre le renforcement du dialogue et de la concertation avec tous les partenaires sociaux à la faveur de rencontres périodiques pour instaurer un climat de mobilisation permettant la résolution des problèmes pour améliorer les conditions de vie et du travail des personnels de l'Education.

Affirmant que son secteur œuvrait à la consécration de la culture de sécurité routière dans les programmes éducatifs, notamment durant le cycle primaire à travers la matière de l'éducation civile, le ministre a mis en avant l'importance d'œuvrer davantage à l'introduction de numérique et des TIC dans le domaine de l'éducation, avec l'adoption d'une expérience pilote d'utilisation de tablettes électroniques dans le cadre de l'allègement du poids du cartable, en application des instructions du Président de la République.

Garantir un enseignement "équitable" dans toutes les wilayas du pays
  Publié le : dimanche, 16 février 2020 18:54     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez