Montage automobile: ouverture du procès en appel à la Cour d'Alger

Publié le : mercredi, 12 février 2020 13:44   Lu : 26 fois
Montage automobile: ouverture du procès en appel à la Cour d'Alger

ALGER- Le procès en appel de l'ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia et de ses co-accusés, dans les affaires de montage automobile et de financement occulte de partis et de la campagne électorale d'avril 2019 s'est ouvert mercredi à la Cour d'Alger.

A l'entame du procès et après l'entrée des accusés, le juge du siège a été contraint de lever l'audience pour procéder à l'organisation de la salle d'audience qui était bondée de monde (citoyens, familles des accusés et avocats), demandant au collectif de défense de réduire le nombre de ses membres.


Lire aussi: Affaire de montage automobile: des peines allant de l'acquittement à 20 ans de prison ferme


Ce procès intervient suite à l'appel interjeté par le Parquet et le collectif de défense contre le verdict prononcé, le 10 décembre dernier, par le Tribunal de Sidi M'hamed, condamnant l'accusé Bouchouareb Abdessalem par contumace à une peine de 20 ans de prison ferme assortie d'une amende avec émission d'un mandat d'arrêt international à son encontre et l'accusé Ahmed Ouyahia à une peine de 15 ans de prison ferme assortie d'une amende de deux (2) millions de DA, avec confiscation de tous leurs biens.

Quant à l'ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, il a été condamné à une peine de 12 ans de prison ferme assortie d'une amende d'un (1) million DA.

Montage automobile: ouverture du procès en appel à la Cour d'Alger
  Publié le : mercredi, 12 février 2020 13:44     Catégorie : Algérie     Lu : 26 foi (s)   Partagez