Intensification de la lutte contre les résidus du terrorisme et le crime transfrontalier

Publié le : lundi, 10 février 2020 16:42
Intensification de la lutte contre les résidus du terrorisme et le crime transfrontalier

ALGER- Le gouvernement soutiendra l'Armée nationale populaire (ANP) dans l'intensification de la lutte contre les résidus du terrorisme et le crime transfrontalier, dans le cadre des engagements de l'Algérie et de son attachement à la promotion de la paix aux niveaux régional et international, souligne le plan d'action de l'Exécutif qui sera présenté mardi devant l'Assemblée populaire nationale.

"Le gouvernement soutiendra l'ANP, appuyée par les autres services de sécurité, dans l'intensification, sans relâche, de la lutte contre les résidus du terrorisme jusqu'à l'éradication définitive de ce phénomène étranger à nos coutumes et valeurs ancestrales ainsi que contre le crime transfrontalier, le trafic de drogue, la contrebande et l'immigration clandestine et ce, dans le strict respect des engagements de notre pays et de son attachement à la promotion de la paix aux niveaux régional et international", précise le texte, adopté jeudi dernier lors d'une réunion extraordinaire du Conseil des ministres, présidée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Dans ce cadre, la coopération avec les pays voisins en matière de lutte contre le terrorisme et la subversion, ainsi que la criminalité transfrontalière sous toutes ses formes, aussi bien dans un cadre bilatéral que multilatéral, "sera développée et renforcée, à travers des mécanismes opérationnels adaptés", précise le document dans son chapitre consacré au "Renforcement de la sécurité et de la défense nationale".

"En matière de défense nationale, l'ANP agissant dans le cadre de ses missions constitutionnelles de défense et de souveraineté nationales ainsi que de préservation de l'intégrité du territoire national, sous la direction du président de la République, Chef suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, poursuivra les efforts entrepris en matière de modernisation et de professionnalisation de ses composantes", ajoute le plan d'action.

Le texte souligne que "les événements qui affectent certains pays frontaliers exigent le renforcement de la sécurisation des frontières terrestres du pays, notamment celles du Sud et du Sud-est et des espaces maritime et aérien, à travers la mise en œuvre de plans d'action appropriés et une montée en puissance des moyens humains et matériels, proportionnelle à l'ampleur de la menace, de manière à pouvoir faire face à toute éventualité".

Par ailleurs, le gouvernement "appuiera le développement des secteurs de l'industrie et de recherche-développement de défense, résolument orientés vers la maîtrise de la technologie et le savoir-faire, qui connaissent une dynamique et une impulsion nouvelle en termes de partenariat diversifié, de mobilisation de toutes les capacités nationales et une intégration harmonieuse à l'outil industriel national, de nature à contribuer au développement de l'économie nationale".

Selon le document, l'ANP "guidée par les principes et objectifs de politique étrangère et de coopération nationale, développera les actions de coopération internationale bilatérale et multilatérale dans le domaine militaire, dans le but d’accroitre ses moyens en équipements et ses capacités d'action, pour promouvoir les espaces de sécurité et de stabilité et apporter sa contribution aux opérations de maintien de la paix, notamment en Afrique, sous l'égide des organisations internationales".

Dans le même contexte, le gouvernement renforcera les capacités de cyber défense de l'ANP lui permettant une "mise en œuvre efficace de la stratégie nationale de la sécurité des systèmes d'information pour la protection et la sécurisation de l'ensemble des institutions et organismes de l'Etat contre toute menace en la matière".

"L'ANP poursuivra sa contribution au titre de la politique menée par l’Etat dans le domaine du désenclavement et de la sécurisation des zones frontalières du pays", précise, en outre, le document.

Le gouvernement souligne aussi que l'ANP "participera activement à la prise en charge médicale et sanitaire des citoyens des zones enclavées, notamment au niveau des régions des Hauts-Plateaux et du Sud, et apportera l'aide et l'assistance requises à la population à travers tout le territoire national, à chaque fois que la situation l'exige".

 

 

Intensification de la lutte contre les résidus du terrorisme et le crime transfrontalier
  Publié le : lundi, 10 février 2020 16:42     Catégorie : Algérie     Lu : 44 foi (s)   Partagez