Libye: Boukadoum appelle les parties libyennes à mettre en œuvre la trêve et à reprendre le processus politique  

Publié le : jeudi, 23 janvier 2020 13:23   Lu : 10 fois

ALGER- Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a appelé jeudi à Alger les parties libyennes à respecter la mise en œuvre de la trêve et l'embargo sur les armes et à reprendre le processus politique. 

"Les engagements convenus à la Conférence de Berlin devraient contribuer à mettre un terme à la crise qui secoue la Libye depuis des années", a affirmé M. Boukadoum lors des travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye qui ont débuté jeudi à Alger.

"La participation de l'Algérie à la Conférence de Berlin est en accord avec ses positions constantes appelant sans cesse les parties libyennes en conflit à faire prévaloir la raison et la sagesse et à privilégier la solution pacifique à la crise loin de toute ingérence étrangère", a-t-il souligné,  réaffirmant "la disponibilité de l'Algérie à abriter le dialogue loin de tout diktat et de toute interférence étrangère".

"Nous sommes en Algérie attachés à la nécessité d'encourager les parties libyennes à régler pacifiquement leur crise et nous rejetons toute ingérence étrangère dans ce pays", a soutenu le chef de la diplomatie algérienne.

Et d'ajouter: "nous sommes confiants en la capacité des Libyens à dépasser leurs différends par la voie du dialogue et de la réconciliation nationale et à parvenir à un règlement politique à même de sortir le pays de sa crise et de permettre au peuple libyen frère de construire un Etat démocratique capable d'asseoir sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire".

"Nous sommes d'autant plus confiants que les parties libyennes ont accueilli favorablement la proposition de l'Algérie d'abriter les rounds du dialogue interlibyen à l'avenir", a poursuivi M. Boukadoum, saluant par là même les "efforts de l'émissaire de l'ONU en Libye, Ghassan Salamé, en faveur du règlement de la crise et du rétablissement de la stabilité dans ce pays frère".

Les travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye ont débuté jeudi dans le cadre du renforcement de la coordination et de la concertation entre ces pays et les acteurs internationaux afin d'accompagner les Libyens dans le processus de règlement politique de la crise à travers un dialogue inclusif.

Outre M. Boukadoum, les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, Sabri Bachtobji (par intérim), de l'Egypte, Sameh Choukri, et du Tchad, Chérif Mahamat Zene, et les représentants des ministres des Affaires étrangères du Niger et du Soudan participent à cette réunion, à laquelle prennent également part le ministre malien des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Dramé, au vu des retombées de la crise libyenne sur ce pays voisin, ainsi que le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, dont le pays avait abrité récemment la Conférence international de Berlin sur la crise en Libye.

Libye: Boukadoum appelle les parties libyennes à mettre en œuvre la trêve et à reprendre le processus politique  
  Publié le : jeudi, 23 janvier 2020 13:23     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez